Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30
Lausanne

Talent Show Chaud Cho

dim 30 juin, 16:00
Lausanne

Extra Viewing Party

sam 22 juin, 18:00
Genève

Le Temple: Fusion

sam 6 juillet, 23:00

Mariés sous le signe de la nouille

L'Eglise pastafarienne néo-zélandaise peut désormais officiellement célébrer des unions, y compris des unions homosexuelles. Gloire au Monstre en spaghettis volant!

Vous et votre grand amour vous sentez snobés par votre curé? méprisés par votre pasteur? toisés par votre rabbin? ostracisés par votre imam? Rassurez-vous, votre union pourra désormais être bénie solennellement par un prêtre… celui du Monstre en spaghettis volant (MSV). Son Eglise a reçu cette semaine son approbation en tant qu’Eglise des services de l’Etat civil néo-zélandais, rapporte le site Stuff.co.nz. Ses prêtres pourront donc officiellement célébrer des mariages, notamment entre personnes de même sexe. Auckland a ouvert cette institution à tous les couples en 2013.

Révélé en 2005 à un prof de physique de l’Oregon, le pastafarisme est une des seules Eglises ouvertement gay-friendly. Ses fidèles se distinguent en portant une passoire sur la tête.

Dès ses débuts, ce mouvement spirituel a pris une position résolue en faveur du mariage homosexuel. Dans un post évangélique de 2011, une certaine Katie explique en avoir eu la révélation en préparant un sandwich au fromage. Une photo de ce sandwich frappé du Visage du MSV témoigne de l’indubitable véracité de ce dogme. «Lors de son apparition, le Monstre en spaghettis volant m’a dit que les homosexuels sont gays parce qu’Il les a touché avec son appendice de nouille», proclame Katie.