Nouveau coming-out dans le monde du ballon ovale

Keegan Hirst, un joueur du championnat anglais de rugby à XIII, a confié à un tabloïd britannique qu’il revenait de loin.

«Au début, je ne pouvais même pas dire Je suis gay dans ma tête. Maintenant, j’ai l’impression d’expirer après avoir retenu très longtemps ma respiration.» Le rugbyman anglais Keegan Hirst est le premier joueur de l’élite du rugby à XIII à sortir du placard. Agé de 27 ans, le pilier de l’équipe des Batley Bulldogs a révélé son homosexualité dans le «Sunday Mirror» paru aujourd’hui.

Cliché du rugbyman
Ce père de deux enfants, aujourd’hui séparé de sa femme, revient de loin. Il confie avoir eu des pensées suicidaires. «Je suppose que le cliché du rugbyman, c’est que tu dois être un dur, un macho. Je pensais que je serais rejeté par mes amis et ma famille, mais ça n’a pas été le cas.» A présent, ajoute-t-il, «je me sens bien dans ma peau, peut-être pour la première fois de ma vie.»

Contrairement au foot masculin, le rugby compte déjà quelques coming-out de joueurs de haut niveau en exercice, comme celui du Gallois Gareth Thomas, en 2009, ou avant lui de l’Australien Ian Roberts, en 1995.

À lire également