Tendances

Les joies de la gay pride sans lever le nez de son smartphone

L’éditeur américain Atari s’apprête à lancer un jeu social sur mobile qui consiste à organiser une marche des fiertés virtuelle.

Quiconque a eu l’occasion de participer, de près ou de loin, à l’organisation d’une gay pride s’est peut-être rendu compte que ce n’était pas toujours une partie de plaisir. Heureusement, on pourra bientôt vivre ces grands moments de communion urbaine sans se coltiner les démarches administratives, ni se creuser la tête pour des slogans politiques.

On n’aura plus qu’à tapoter gaiement l’écran de son smartphone pour sentir souffler un grand vent de Fierté.

En effet, le vétéran du gaming Atari a annoncé la sortie prochaine d’un nouveau jeu de simulation sociale intitulé «Pridefest». Cette application permettra d’organiser une «gay pride» dans la ville de son choix (Moscou, Pyongyang, Vallorbe, préparez-vous!) On pourra ainsi «customiser sa propre parade avec des chars bariolés et embellir ses locaux avec des animations attrayantes», a indiqué l’entreprise américaine dans un communiqué paru jeudi. But ultime du jeu: garder sa ville «heureuse et vibrante».

Du piment, s.v.p.
On espère au moins que l’éditeur a pris soin de pimenter son jeu avec les ingrédients indispensables à toute pride digne de ce nom: météo pourrie, sponsors qui disparaissent à la dernière minute, char coincé dans une rue étroite, flashmob de prêtres intégristes, etc. Pour le moment, Atari s’est contenté de préciser que «Pridefest» permettra aux joueurs de discuter en ligne et que leurs avatars auront un large choix «de vêtements et de bijoux». C’est l’essentiel.

Thèmes: Etats-Unis  Jeux vidéo  Pride 

À lire également