Bars & Clubs

Bouge Ton Faro

Genève, sam 2 mars, 23:00
Community
#Cinéma #Table ronde

Queendom

Genève, sam 9 mars, 19:00
Bars & Clubs

Danse Macabre

Fribourg, ven 29 mars, 22:00

Flirt gay virtuel sur Nintendo: c’était un bug

Un des jeux de simulations de vie les plus populaires au Japon, «Tomodachi Collection» permet à ses avatars masculins de vivre des aventures homo. Embarrassée, la firme veut remédier à cette «anomalie».

Extrêmement populaire au Japon, la dernière mouture de «Tomodachi Collection» a réservé une surprise de taille à ses adeptes gay, sur la console portative Nintendo DS. Les personnages de cette simulation de vie, les Mii, peuvent flirter, se marier et même élever des enfants ensemble. En tout cas les Mii masculins. Les Mii féminins, elles, sont condamnées à trouver un partenaire de l’autre sexe. Beaucoup de fans, ravis, ont publié des captures d’écran de leurs flirts homosexuels virtuels, et salué l’audace de la firme Nintendo dans un Japon encore très frileux sur les droits des couples homosexuels.

«relations humaines bizarres»
Le géant nippon du jeu vidéo n’a pas commenté cette «divine surprise». Elle s’est contentée de mettre en ligne un patch destiné à corriger des bugs dans le jeu. Il s’adresse aux joueurs ayant constaté des «relations humaines bizarres» chez leurs avatars, ainsi que d’autres anomalies techniques. Le blog technologique américain Kotaku note que sur les forums de gamers, des messages préviennent les utilisateurs de ne pas télécharger le patch, s’ils veulent continuer à marier leurs Mii.