Diktat érogène

EXPO

Si l’homme des Lumières qu’était le Dr. Tissot s’inquiétait déjà d’une société où le sexe et la jouissance devenaient une marchandise, le questionnement continue 250 ans plus tard. Ainsi la galerie Synopsis M présente les créations de Corpus Lab, un duo français qui a pour ambition «d’interroger les phénomènes de société par la création d’objets.» A ces derniers, les plasticiens infligent des métamorphoses érogènes dignes sinon du boudoir sadien, au moins des rayonnages de tante Beate. La série exposée, «Bodysign», se décline comme une ligne de prothèses improbables où transparaît une critique grinçante du conditionnement par la logique commerciale des comportements et des émotions, jusqu’aux plus intimes d’entre elles.
Corpus Lab «Bodysign», Galerie Synopsis M – jusqu’au 24 décembre
21, rue de Genève; Lausanne.
Tél. 021 311 83 65