L’appel de Pyongyang au rayon biscuits

REVUE DE PRESSE – Si pratique en cornet à frites ou en repose-pied dans les transports publics, la presse gratuite réserve également de magnifiques surprises à qui prend la peine de la lire. Heureusement, 360° (excellent en dessous de verre) le fait chaque mois pour vous.

Suite aux accusations graves portées contre le Gros M sur le prix de ses biscuits, Urs Riedener dans Migros Magazine livre une contre-attaque implacable: les «grands groupes internationaux font leur beurre en Suisse», incendiant au passage les Kinder Milchschnitte, et leur prix «inadmissible». Dans les colonnes de Coopération, Jürg Peritz est du même avis, et menace: «ils sont encore trop nombreux à ne pas avoir compris que les temps ont changé»! Preuve que la révolution orange est en marche et que la tyrannie des prix vacille, les détenteurs de Supercard peuvent lire dans le même hebdo un éditorial signé Jean-Christophe Aeschlimann sur l’évolution du régime nord-coréen et «les nouveaux équilibres de l’après guerre froide».

Pendant ce temps, dans une belle leçon d’autarcie que Pyongyang ne renierait pas, RFE Magazine, la revue des Français de Suisse, offre un long entretien avec… son propre rédacteur en chef. Quatre pages denses et délicieusement illustrées, où Victor Nahum évoque ses rencontres avec Amanda Lear et Denise Fabre, puis se révèle comme le designer de la literie du Saint-Père, créateur de la brosse à dents mue par inertie et inventeur incompris de la voiture à air comprimé. Génie toujours, avec Alain Delon qui a choisi Paru-Vendu Weekend («l’hebdo des petites annonces spécial pays de Gex») pour sa réapparition dans les médias: «J’ai 20 propositions par jour, s’excuse-t-il… je le fais parce que c’est vous.» Vous cherchiez une Fiat Panda d’occasion? voici deux pages bouleversantes où la star confie en exclusivité: «Je ne me montrerai jamais vieux et laid.» Laissons donc à Alain le soin de méditer cette réflexion pascale du Pasteur Bader dans Bonne Nouvelle, organe des protestants vaudois: «J’existe parce que je suis vu, parce que je suis entendu. Lorsque tout le monde m’ignore, j’ai l’impression de n’être rien.» Amen.

Terminons en recommandant à Kim Jong-Il et autres usagers du rail la rafraîchissante lecture de Via, où Regula Tanner, tout en exaltant les vertus de la boule à neige qui «apaise et réjouit l’esprit», dispense d’ingénieux conseils sur leur entretien: 1° «ne pas la laisser dehors pendant la saison froide», 2° «ne pas la laisser tomber par terre» et 3° «ne pas oublier de la secouer de temps à autre, sinon les flocons risquent de coller».