Lausanne

Everybody Pride Prelude

sam 1 juin, 20:00
La Chaux-de-Fonds

Bang! Bang!

mer 15 mai - sam 25 mai
Genève

Le T-dansant «voltige et papillonne»

dim 26 mai, 17:00
Genève
#Chorale

Les Genevoix présentent «Summer Lovin’»

sam 15 juin, 19:30

«Kiss-in» indésirable devant la cathédrale de Sion

Le happening qui devait marquer la Journée mondiale contre l'homophobie et la transphobie en Valais est prié de déménager. L'Evêché de Sion a sèchement fait savoir qu'il ne voulait pas voir de gays et de lesbiennes sur son parvis.

On ne se bécotera pas impunément devant la maison du Seigneur! L’Evêché de Sion a fait savoir à l’organisation suisse des lesbiennes LOS et à Pink Cross – par police municipale interposée – que le «Kiss-in» prévu lundi sur le parvis de Notre-Dame ne pourrait «en aucun cas s’y dérouler». Les autorités ecclésiastiques font valoir que le site leur appartient. Les organisateurs, qui ont tenté de contacter l’Evêché se sont heurtés à un mur. «Nous ne parlons pas avec des gens comme vous», leur aurait lancé le vicaire général Bernard Broccard, avant de leur raccrocher au nez. Selon le communiqué conjoint de LOS et Pink Cross, une contre-manifestation aurait par ailleurs été envisagée sur la place, avec l’appui de certains partis politiques. En 2001, lors de la Gay Pride de Sion, une poignée de fondamentalistes s’étaient rassemblés devant l’édifice pour protester contre la tenue de la marche homosexuelle.

Le happening, qui célèbre la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie dans une trentaine de villes à travers le monde (dont Lausanne et Genève), sera transféré à quelques enjambées de là, sur la Place de la Planta, à la même heure: 18 h 30. Clin d’œil aux dévots en tous genre, le rendez-vous est donné devant la statue de Sainte Catherine, patronne du chef-lieu valaisan. La manifestation est ouverte à toutes les personnes, quelle que soit leur orientation sexuelle.

Remous sur les bords de Saône
A Lyon, le « kiss-in » programmé samedi devant la cathédrale Saint-Jean suscite également de violentes polémiques. Un collectif d’extrême droite a lancé une pétition contre une manifestation qualifiée de «sodomite» et de «christianophobe». Un autre texte circule également, demandant à la Préfecture de faire annuler ou déplacer l’événement.

4 thoughts on “«Kiss-in» indésirable devant la cathédrale de Sion

  1. Incroyable! cathos, ecônards, udc et pdc… la sainte alliance à nouveau mobilisée pour partir en croisade contre quelques volées de bisous!

  2. Ça ne me surprends pas… mais il est moins grave de voir 2 homos ou 2 lesbiennes s’embrasser, que ne pas voir les abus commis par l’église pendant des siècles, contre femmes accusées de sorcellerie, enfants violés, etc.
    Ça, par contre, ils en parlent pas, ce n’est pas choquant…
    Tout ceci me fait penser que l’église a besoin d’un bon « lavement ».
    Vivre et laisser vivre …

Comments are closed.