Suisse Jeunes

Pour un atterrissage en douceur sur la planète queer

13 avril 2020

Milchjugend, association de jeunes LGBTQ+ de Suisse alémanique, se dote d’une app destinée à rompre l’isolement des ados et les connecter, au-delà du virtuel, à leur communauté.

Ça tombe à pic. Alors que les mesures de confinement ont quasiment mis à l’arrêt toutes les activités des groupes LGBTQ+, l’association de jeunes queer alémaniques Milchjugend a lancé la semaine dernière la version bêta de son app de discussion et d’information. Téléchargeable gratuitement pour iOS et Android, Milchstrasse («Voie lactée») est destinée aux «jeunes de 15, 16 ou 17 ans, qui ont généralement moins de liberté de mouvement», explique la coordinatrice du projet, Kathrin Meng, à tsüri.ch. «Ils ne peuvent pas simplement aller prendre un verre dans un bar. Celles et ceux qui vivent dans les régions rurales sont encore plus isolé·e·s. Cette situation s’est encore renforcée actuellement, quand de nombreux jeunes n’ayant pas fait leur coming-out restent coincés dans l’appartement familial.»

Pas de swiping ici, ni d’entrées en matière explicites: Milchstrasse n’est pas conçu comme une énième app de drague de type Grindr, Tinder ou HER. L’app propose en priorité un agenda des événements et des forums de discussion. «Sans doute les jeunes vont-ils aussi l’utiliser pour des rencontres. Et pourquoi pas, on ne va pas l’empêcher. Mais nous voulons offrir autre chose», ajoute Kathrin Meng, qui voit plutôt Michstrasse comme un moyen d’accès sûr à la communauté queer réelle.

Financement participatif
L’association, qui organise diverses soirées et événements dans les principales villes de Suisse alémanique et qui publie le magazine «Milchbüechli», a déjà levé plus de 13’000 francs de financement participatif. En bonne voie pour atteindre son objectif de 20’000 francs, nécessaire afin d’assurer le développement professionnel du logiciel.

Plus d’infos sur milchjugend.ch (en allemand).

À lire également