Rendez-vous dans les années folles!

Et voilà, adieu 2019, et place à une nouvelle année qui, espérons-le, tournera rond. À 360°, on en profite pour vous adresser nos meilleurs vœux de paix, de bonheur et, pour commencer… de fêtes!

Une fois n’est pas coutume, c’est à Genève que la moisson de parties sera la plus copieuse. D’abord, la fête officielle de la Ville, sur le quai du Mont-Blanc, proposera trois scènes musicales célébrant l’égalité et la diversité dès 21h. Les ambiances seront éclectiques, avec notamment DJs Princess Flor, Emilie Nana et Juba Music. La Geneva Pride et les associations PVA et 360° Fever seront présentes derrière les bars. Dans le quartier de la Jonction, le collectif queer GeneVegas investit l’Usine Kugler pour un réveillon au tableau noir. Toute la troupe entonnera un «Teach Me!» dans un chahut organisé par les DJs Miss Gagaëlle Quasistellar, Salmon Elle Ose, NVST et Nina Nana. Enfin les deux bars LGBT de la cité de Calvin seront ouverts toute la nuit; le Phare avec DJ Lap, et le Nathan avec DJ Nicodisco. Note aux garçons chez qui le passage à la nouvelle année procure des montées de testostérone: vous pourrez vous soulager à l’envi au Cruising Canyon, ouvert dès 1h.

À Lausanne, les bonnes habitudes ne se perdent pas du côté du MAD, qui célébrera les nouvelles années folles dans une Bordello aux couleurs house teintées de latino, avec les DJs Alan Capetillo (Mexique), Randal Aragão (Brésil) et Ari Korrales (Chili). Trois dancefloors sexy en diable vous attendent dès 23h. Avant cela, le GTs assurera l’échauffement et régalera les papilles, avec un festin de fête (sur réservation). Plus traditionnel, les Saxo Folie’s du 31 réuniont Mitzi Phillis, Goldie Blumen et Lola Collins pour un dîner spectacle de la Saint-Sylvestre dans l’antre de la rue de la Grotte. Au milieu de la nuit ou au petit matin, on pourra troquer le smoking contre un harnais au Trafick (soirée mixte BDSM).

Du côté de Fribourg, le Nouveau Monde, le Café de l’Ancienne Gare et Sarigai présentent un réveillon sur le thème de Tim Burton et sa «Noce funèbre», avec DJ Edouard aux platines d’argent et ses acolytes dès 22h30. En préambule, un repas-spectacle de la compagnie Meurtres et Mystères (réservation obligatoire) fera frissonner les convives dès 18h30.

Les Alémaniques seront moins gâtés ce 31: aucune fête LGBT à l’horizon à Berne sinon un «Rocky Horror Picture Show» aussi queer que délirant au cinéma Rex (21h), tandis que les Bâlois pourront réveillonner au Heimat (soirée Hoi!) ou sur un mode plus ludique, au Big Bang Bingo du restaurant Tibits. Cette soirée mêlant show, jeux et surprise se déroulera sous la même enseigne à Zurich, où les fêtards auront aussi le choix entre une soirée techno à l’Alte Kaserne, house au Heaven et electro au Bronx (ex-Les Garçons).

» Tous les détails dans notre agenda gaymap!

À lire également