À 34 ans, la Zurichoise mène une carrière de top model, DJ et influenceuse. Photo Instagram/Tamynation

Une lesbienne chic et choc à l’assaut du Parlement

Véritable star en Suisse alémanique, le mannequin vedette Tamy Glauser est en lice pour un siège au Conseil national. Où elle pourrait devenir la première élue ouvertement lesbienne.

Star des défilés de mode et figure de la galaxie people alémanique, Tamy Glauser est candidate pour le Conseil national sous la bannière des Verts zurichois, révèle le «Blick». Le top model, DJ et influenceuse de 34 ans, qui forme avec l’ex-Miss Suisse Dominique Rinderknecht le couple lesbien le plus en vue du pays, est connue pour son engagement en faveur des droits des LGBT, de la défense de l’environnement et de la cause animale.

Le section du parti souligne que si Tamy Glauser ne sera pas au sommet de sa liste pour le scrutin fédéral du 20 octobre, elle n’y fera pas de la figuration non plus. La jeune femme peut éventuellement compter sur la poussée des écologistes constatée aux dernières élections cantonales zurichoises. En tous les cas, sa candidature devra être avalisée par l’assemblée des membres le 21 mai.

«Biographie turbulente»
Le quotidien «Blick» rappelle que la vocation politique de Tamy Glauser ne vient pas de nulle part. Son grand père siégeait au National, dans les rangs de l’UDC, dans les années 1960-1970. Le quotidien évoque aussi la «biographie turbulente» du top model aux racines nigérianes par sa mère: placée dans une famille d’accueil, victime de mobbing et de violence à l’école, partie à 21 ans pour New York, où elle a fait son coming-out et vécu des années de galère, avant que son style androgyne soit remarqué dans le monde de la mode, à 27 ans, lui permettant de défiler pour les collections féminines – et masculines – de Jean-Paul Gautier, Louis Vuitton ou Vivienne Westwood.

À lire également