Toilettes publique: Genève «réhabilite»

11 mai 2008

Rendez aux «tasses» leur vocation de vespasiennes ! réclame à Dialogai un membre de l’exécutif de la Ville de Genève.

Un des conseillers administratifs de la Ville de Genève a rappelé à l’ordre l’association Dialogai, demandant que les toilettes publiques, «en voie de réhabilitation, notamment sous l’angle de leur fréquentation» (sic!) cessent d’être répertoriées en tant que lieux de drague dans le «plan gay» publié par l’association. En promouvant «une situation qui n’est pas acceptable», Dialogai va à l’encontre de son statut d’organisme subventionné, précise le magistrat. Répondant à ce dernier, l’équipe de Dialogai a argué qu’il n’est pas si lointain, le temps où le rejet et la discrimination des homosexuels étaient si violents que la fréquentation de lieux insolites était le seul moyen de faire des rencontres. De ce point de vue, les «tasses» font partie, encore et toujours, d’une sorte de patrimoine.

Réhabilitable?
Réhabiliter les toilettes publiques en améliorant leur salubrité sanitaire sera certainement très profitable à l’image de marque de la Ville de Genève. Quant à leur fréquentation, reste à savoir si elle est également «réhabilitable» En attendant, Messieurs, si par hasard une envie vous prend, fermez les yeux ou retenez-vous! Il y a danger pour votre intégrité (sexuelle) à fréquenter ces petits lieux de perversion!

À lire également