Cruising utopia*

18 juin 2020 Grosses chaleurs, réouverture de nos vies: une aubaine pour la drague en plein air? Pour le savoir, partons à la redécouverte d’un classique oublié mais pas mort, entre parole d’experts (de la prévention) et cruisers résistants.

Les croûtenards, ces marginaux qui trempent leur pain dans les urinoirs

22 déc. 2014 http://www.lesinrocks.com/2014/12/21/actualite/qui-sont-les-croutenards-ces-marginaux-qui-trempent-leur-pain-dans-les-urinoirs-11542416/|Curieuse découverte sur le site des Inrocks. Simon Clair est parti à la rencontre des héritiers des croûtenards, personnages (mythologiques?) évoqués fugacement dans la littérature des bas-fonds, de Céline à Genet. Leur hobby: tremper du pain dans l’urine des dernières vespasiennes pour ensuite le déguster copieusement. A lire au petit-déj’, entre deux tartines.

La Ville fait trinquer les «tasses»

27 août 2010 Genève continue de faire le ménage dans ses WC publics. Ceux de la place des Eaux-Vives, théâtre d'un incident la semaine dernière, ont été condamnés jusqu'à nouvel avis.

Agence tasses

13 juillet 2007 Attention, livre culte! C’est un témoignage incroyablement méticuleux du sexe entre hommes dans l'Amérique des années 60 que Laud Humphreys nous a légué dans Le Commerce des pissotières.

Menaces sur les lieux d’aisance

1er déc. 2003 Elément majeur du patrimoine culturel gay, les WC publics font l’objet, depuis une dizaine d’années, de pressions toujours plus inventives et sournoises. Coups de filets, interpellations systématiques, clôtures inopinées et arbitraires, réaménagements sordides... Ce faisant, elles menacent jusqu’à l’existence même du service sanitaire public. Quelques mots sur la mort imminente de la tasse démocratique, en guise de faire-part.
82

Aires d’autoroute, du sexe au kilomètre

1er oct. 1998 De nuit comme de jour, les aires d'autoroute sont prisées pour la «consommation rapide». Toilettes ou buissons, activisme ou voyeurisme, il y en a pour tous les goûts. Une drague qui a ses heures, ses rites et parfois, comme à Zurich, son trop plein de flics.