Bars & Clubs
#Cinéma

Afterwork queer Priscilla, reine du désert / des places à gagner!

Lausanne, mer 8 février, 17:00
Culture
#Danse

L’Homme rare

Genève, mar 7 février, 20:00
Bars & Clubs

P’Tea Drag

Neuchâtel, dim 12 février, 14:00

Drôle de flop pour le pacs suisse…

Drôle de flop pour le pacs suisse…
Décevants, les résultats de la première année du partenariat enregistré? En tout cas, l’avis de la presse suisse semble étrangement unanime…

«Première année modeste», «succès moyen», «manque d’enthousiasme», pouvait-on lire dans la presse au lendemain la publication de statistiques portant sur la première année d’application de la Loi sur le partenariat enregistré. Certes, après un démarrage en trombe, avec 377 unions en janvier, le nombre de partenariats a plongé à 65 en décembre. Mais en vertu de quoi 2 003 unions permettrait d’affirmer, comme le titrait 20 Minutes en une, «Les gays suisses boudent le pacs»? Selon la dépêche de l’ATS qui semble avoir donné le mot à ses confrères, c’est une évidence mathématique: Rapportez le nombre de mariages annuels (40 000 par an) à l’estimation de la population homosexuelle, 5 à 10%: en dessous de 4 000 pacs, c’est le flop. Et peu importe que mariages et partenariats ne soient pas vraiment comparables, ne serait-ce que pour des questions de coming-out familial ou professionnel… Une petite musique qui rappelle les arguments des opposants à la LPart, une loi «marginale» ou «inutile» durant la campagne de 2005…