Suisse

Bounty Killer privé de concert à Zurich

Le reggaeman jamaïcain ne se produira pas dans la ville suisse. Le patron du club qui devait l’accueillir a spontanément renoncé au concert.

Pas de «murder music» à Zurich! Vedette du style Dancehall jamaïcain, le chanteur Bounty Killer a vu sa prestation dans un club de la métropole helvétique, le 20 août prochain, purement et simplement annulé. Dans la «Neue Zürcher Zeitung», le patron du Club Zürich a expliqué que, lorsqu’il avait booké l’artiste, il n’était pas au courant qu’il était l’auteur de textes «qui discriminent les minorités». Le chanteur de 39 ans a d’autres dates prévues, noatmment une à Berlin dont les associations LGBT locales réclament l’annulation. En 2008, les autorités allemandes, à la demande des organisations LGBT, avaient tenté de frapper Bounty Killer d’une interdiction d’entrée dans l’espace Schengen en raison de ses «batty tunes», chansons appelant au meurtre d’homosexuels. La décision était alors venue trop tard: l’artiste était déjà sur le territoire de l’UE.

Thèmes: Allemagne  Berlin  Jamaïque  Reggae  Zurich 

À lire également