La scène gay anglaise se barricade

L’attaque isolée contre une librairie LGBT emblématique de Londres, lundi, fait craindre aux lieux gay de devenir des cibles pour les groupes de casseurs.

Dans la nuit de dimanche à lundi, la plus ancienne librairie gay de Londres, Gay’s The Word, a été bombardée d’œufs, avant de voir sa vitrine fracassée par un groupe de jeunes, «écroulés de rire» selon un témoin. L’incident, rapporté par le site PinkNews, s’est produit pendant la deuxième nuit d’émeutes et de pillages dans la capitale britannique. La boutique était la seule visée dans le quartier paisible de Bloomsbury, ce qui fait craindre à ses tenanciers de nouvelles attaques dans les jours à venir.

Hier, avec l’éruption de scènes de vandalisme à proximité du village gay de Manchester, les médias britanniques ont rapporté que les pubs et boîtes gay avaient commencé à se barricader. Même chose à Leicester, dans le centre de l’Angleterre. «Mon personnel est très secoué par ce qu’ils ont vu», a expliqué à la BBC le propriétaire de plusieurs lieux gays dans cette dernière ville.

1 comments

les gangs ont prit l’excuse de se rebeller pour venger la mort d’un de leur caids (alors que ce dernier a été abattu après avoir commencé à ouvrir le feu sur un policier).
une excuse non valable des gangs pour piller, bastonner, casser de l’étudiant, casser du pédé (comme ils disent), etc.
c’est absolument dégueulasse.

http://www.youtube.com/watch?v=262VdMFNo_U&feature=related

Sarkosy avait voulu faire valider une loi pour interdire les gangs de se regrouper dans les rues et entamer leur marche de la violence. mais les médias français se sont ligués pour le faire passer injustement pour un président anti-jeunes.
pourtant, ce genre de loi pourrait empecher de telles sauvageries, mettant les gangs directement en état d’arrestation.

bref …

Comments are closed.

À lire également