Lausanne

Drag Race France Extra Viewing Party

ven 7 juin, 18:00
Suisse romande
#Cinéma

La Belle de Gaza

mar 4 juin - mar 18 juin
Lausanne

Everybody Pride Prelude

sam 1 juin, 20:00
Genève
#Opéra

Roberto Devereux / Glam Night

jeu 6 juin, 20:00

Une Pride 2011 rincée à Zurich, revendicatrice à Lyon

Plusieurs milliers de personne ont bravé les averses pour prendre part au défilé du de la Pride de Zurich, hier, tandis qu'à Lyon, 10 000 participants exigeaient le mariage pour tous.

Sous une pluie battante et par 15°, les membres de l’un des 36 groupes qui ont pris part au cortège du Zurich Pride Festival, hier, n’ont pas hésité à arpenter les rues en maillot de bain sous de grandes pèlerines transparentes. Le court défilé s’est déroulé sans accrocs. La marche, point d’orgue de trois jours de festival sous le slogan «Vivre avec la différence», avait été lancée par le municipal en charge de la police, Daniel Leupi (Verts). Les organisateurs ont estimé le nombre de participants à 15 000. A noter que la veille, le prix Stonewall a été décerné à la militante trans Erika Volkmar, médecin et présidente de la Fondation Agnodice à Lausanne.

Mobilisation à Lyon
En France, plusieurs Marches des fiertés avaient lieu simultanément. A Lyon, la manifestation a rassemblé plus de monde que l’an dernier, selon «Le Progrès». Ils étaient 10 000 dans les rues ensoleillées de la ville à prononcer un «oui» tonitruant à l’ouverture du mariage, quelques jours après son rejet par l’Assemblée nationale (voir les photos sur le site GayInLyon).

Pas d’incidents à Zagreb et Budapest
Plusieurs défilés à haut risque se tenaient, par ailleurs, en Europe. A Zagreb, la Gay Pride s’est déroulée sans incidents, une semaine après celle de Split, sur la côte adriatique, où plusieurs milliers de jeunes nationalistes avaient déclenché des échauffourées, faisant une dizaine de blessés. Un temps interdite par la police, la Gay Pride de Budapest a rassemblé 1500 personnes environ. Le parcours a été modifié en dernière minute en raison de la présence de 500 skinheads sur le parcours. Manifestants et contre-manifestants ont été séparés par un cordon de police. Aucun incident n’a, pour l’heure, été signalé.