Bars & Clubs

Soirée Geneva Pride

Genève, sam 4 février, 18:30
Culture
#Clubbing #Théâtre

La Saint-Valentin queer

Neuchâtel, mar 14 février, 20:00
Bars & Clubs
#Cruising

HRDR #13

Bâle, sam 18 février, 23:00

Grindr désactive la géolocalisation dans les Etats homophobes

Grindr désactive la géolocalisation dans les Etats homophobes
Face aux critiques sur sa politique de protection des données, Grindr a annoncé une modification de ses services dans plusieurs pays d'Afrique et du Moyen-Orient.

Il faut croire que le hackeur qui avait dénoncé des failles de sécurité sur le système Grindr n’avait pas tout faux. L’app de drague gay a annoncé avoir désactivé par défaut le système de calcul des distances entre utilisateurs dans plusieurs pays, dont la Russie, l’Egypte, l’Arabie saoudite, le Liberia, le Nigeria, le Soudan et le Zimbabwe. «Grindr prend des mesures proactives pour maintenir la sécurité de ses utilisateurs dans des territoires ayant des antécédents de violence contre la communauté gay», a expliqué la startup, citée par le site britannique PinkNews. Les utilisateurs de ces pays seront toutefois libres d’enclencher la géolocalisation à leurs risques et périls.

Précision redoutable
Un informaticien anonyme avait tiré la sonnette d’alarme, le mois dernier. Il avait montré la facilité avec laquelle les bases de données du système pouvaient être piratées et comment ses utilisateurs risquaient d’être localisés avec une redoutable précision par des individus, voire des régimes mal intentionnés. Grindr avait alors décliné toute responsabilité et balayé les accusations selon laquelle son application, téléchargée quelque 5 millions de fois, était peu sûre.