Pincé avec un mineur? C’est la faute à Grindr!

Un gay du New Jersey accuse Grindr de «négligence» après avoir été arrêté pour relations sexuelles avec un ado de 13 ans abonné à l’application.

Un Américain de 52 ans a porté plainte contre l’éditeur de la célèbre application de rencontres gay. The Edge rapporte que l’homme est lui-même sous le coup de poursuites pour avoir eu des rapports sexuels avec un garçon de 13 ans, en juin 2012. Le quinqua avait rencontré l’adolescent par l’entremise d’un autre homme, qui aurait lui-même contacté le garçon via l’app. Le plaignant affirme avoir cru de bonne foi que ce dernier était majeur, puisque Grindr est réservé aux plus de 18 ans (voire 21 ans dans certains Etats).

Dommages et intérêts

La plainte, déposée en juin dernier, stipule que Grindr a fait preuve de «négligence» en laissant le garçon souscrire un abonnement payant à la plateforme de drague. L’homme d’affaires, qui aurait perdu son travail à cause de son arrestation, exige des dommages et intérêts à la startup. En attendant, il risque 20 ans de prison pour agression sexuelle et mise en danger d’un mineur.

Grindr n’a pas commenté l’affaire, et s’est contenté de rappeler qu’il n’est pas en mesure de contrôler les données fournies par ses utilisateurs.

1 comments

Le mec ose dire qu’il a crû, en tout bonne fois, que le gamin de 13 ans avec qui il a eu des rapport sexuels avait plus de 18 ans ! C”est tellement de mauvaise foi que ça en devient incroyablement grotesque… Tout le monde a eu 13 ans et se souvient comment on est à cet âge et on a tous vu des gamins de 13 ans dans son environnement, donc on sait bien à quel point on est immature, particulièrement les garçons. D’ailleurs du point de vu physique les garçons sont encore moins développés que les filles. Ne pas s’apercevoir qu’on s’apprête à coucher avec un enfant, c’est ni plus ni moins qu’une odieuse hypocrisie. Ce type à violer un enfant – oui, coucher avec un mineur de – de 15 ans c’est considérer comme un viol, même s’il le mineur est d’accord (on peut se demander d’ailleurs s’il est suffisamment mature pour donner un avis éclairé) – point barre. Sa plainte contre Grindr n’est ni plus ni moins qu’une manière de se déresponsabiliser et ne pas faire face à ce qu’il est : un pédophile (même si c’est un pédophile de “circonstances”) ! Pathétique et écœurant.

Comments are closed.

À lire également