Sexualités

Benoît XVI en guest star d’un porno gay?

Des minets déguisés en séminaristes ont paradé sur la place Saint-Pierre pour les besoins d’une production X. La provocation a fait un flop – pour l’instant.

C’est un coup de pub d’un goût assez douteux que s’est permis le studio de porno gay Bel Ami. Pour son prochain film, «Scandale au Vatican», le réalisateur slovaque (comme son nom l’indique) George Duroy a fait passer ses acteurs pour des séminaristes et tourné quelques scènes à l’intérieur de l’Etat pontifical. Il aurait même saisi une apparition fugace du Saint Père sur la place Saint-Pierre. Duroy compte faire de ce cameo le clou de sa vidéo, attendue le mois prochain dans les sex-shops.

Dénonciation cheap
Sur son blog, Duroy regrette toutefois que la provocation soit passée totalement inaperçue dans les médias, relève le site italien Gay.it. Le réalisateur aurait sans doute espéré voir ses jeunes protégés en soutane devenir les Pussy Riot du porno gay. Car le fondateur de Bel Ami semble entretenir des ambitions politiques avec son «Scandale au Vatican». La vidéo serait rien de moins qu’une dénonciation de l’hypocrisie catholique vis-à-vis de l’homosexualité, inspirée de l’expérience d’un des acteurs, qui affirme avoir été dragué par un prêtre à la sortie d’une bénédiction papale. Ça alors!

_________________
28 août 2012   Thèmes: Étiquettes : , , ,

À lire également