Monde

La moitié de la planète gay en 2030? Le Vatican se fait peur

Un évêque espagnol a dénoncé un «plan» de l’Unesco pour convertir à l’homosexualité 50% de l’humanité. Il dit tenir ce secret d’un haut dignitaire romain.

Fans des théories conspirationnistes, vous avez un nouvel ami, en la personne de Demetrio Fernández, évêque de Cordoue (Espagne). Selon le prélat, l’Unesco a un «plan pour que d’ici vingt ans, la moitié de la population mondiale soit homosexuelle.» Cette révélation, l’évêque l’a faite devant les fidèles au cours de son homélie dominicale du le 26 décembre, jour de la Sainte Famille. Il a indiqué tenir ces informations explosives du cardinal Antonelli, ministre de la famille au Saint-Siège.

Mgr Fernández n’a pas vraiment expliqué pourquoi l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture poursuivrait un tel objectif. Il a en revanche décrit l’outil de cette «cette stratégie visant à rompre avec le plan de Dieu pour la famille»: «L’idéologie du genre». Cette dernière ferait que «chacun ne naîtrait pas garçon ou fille, mais choisirait son sexe selon son caprice.» Une idée qui, d’après l’évêque andalou, serait déjà inculquée aux élèves des écoles publiques espagnoles.

Concours d’âneries
Le texte de l’homélie a fait beaucoup rire les sites laïcs qui l’ont découverte sur le site Infocatólica. «El Plural» note que les évêques espagnols semblent rivaliser d’âneries en ce moment. Celui d’Alcalá de Henares a ainsi récemment soutenu que les mariages catholiques étaient moins susceptibles d’engendrer des cas de violence conjugale que les unions laïques.

_________________
1er janvier 2011   Thèmes: Étiquettes : , , ,

5 comments

« Mgr Fernández n’a pas vraiment expliqué pourquoi l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture poursuivrait un tel objectif »

A votre avis, pourquoi certains ont pris parti pour le mal? Pourquoi il y a des satanistes? Pourquoi certains se donne a Satan? Ça semble inexplicable et pourtant c’est la dure réalité…

Et les projets à peine voilés des cathos de vouloir convertir la planète au christianisme, il en parle? Ceux-là me semblent helas bien plus réels, menaçants et moins fantasmés. Et c’est cette religion (parmi d’autres) qui représente un danger pour l’avenir de l’humanité. Soyez sur vos gardes!

Il va falloir classer l’eau bénite comme une drogue hallucinogène.

Ou alors le padre a des fantasmes?

Pour Beloel: croire au diable, c’est croire en dieu… Sinon, quel intérêt? On reste dans la superstition. Quant à savoir quel est « le bien » et « le mal »…
Le padre, lui, préfère le mâle…

Merci à cet évêque pour le rire provoqué par la lecture d’un tel tissu d’ânerie.

Comments are closed.

À lire également