Community

Xperience Swiss Fetish Weekend

Berne, sam 24 février, 13:00
Bars & Clubs

Let’s Build A Safer Space

Fribourg, sam 23 mars, 22:00
Community
#Cinéma #Table ronde

Queendom

Genève, sam 9 mars, 19:00

Fans de foot gay, Sepp Blatter vous conseille l'abstinence

Le patron suisse de la FIFA a tenté d'évacuer une question sur la répression de l'homosexualité au Qatar, hôte de la Coupe du Monde 2022, par une boutade d'un goût douteux.

L’annonce de l’octroi des prochaines Coupes du monde de football à la Russie et au Qatar, deux Etats pas vraiment connus pour leur tolérance envers l’homosexualité, avait mis en colère certaines associations gay, au début du mois. En particulier, le Mondial 2022 dans l’Etat de la Péninsule arabique qui criminalise l’homosexualité – passible de cinq ans de prison et de la flagellation – avait été sévèrement critiquée par des organisations sportives LGBT.

Fou rire
Le grand patron de la Fédération internationale de football (FIFA) Sepp Blatter ne voit, lui, aucun souci particulier. «Je pense que les [supporters homosexuels] devraient juste s’abstenir de toute activité sexuelle», a-t-il répondu à une journaliste qui l’interrogeait lors d’une conférence de presse en Afrique du Sud sur les craintes de répression anti-gay au Qatar. En entendant la question, il avait éclaté d’un rire condescendant, laissant croire à l’assistance qu’il ne répondrait pas.

Passé la boutade, le dirigeant Haut-Valaisan ne s’est pas montré beaucoup plus convaincant. Il s’est dit «sûr» que les homosexuels seraient «admis aux matches». Quel soulagement! «D’ici à 2022, il n’y aura aucun problème», a-t-il garanti. «Vous pouvez voir que le Moyen-Orient est en train de s’ouvrir à cette culture, c’est une autre culture parce que c’est une autre religion, mais dans le football, nous n’avons pas de frontières…», a finalement balbutié Blatter, manifestement peu à l’aise sur le sujet.

Blatter «ne comprend rien»
Commentant la «gaffe» du président de la FIFA, le Gay Football Supporters Network (Royaume-Uni), s’est dit atterré par la réaction du Suisse. Selon l’association, il s’agit d’une preuve de plus que malgré les efforts déployés depuis plusieurs années, le dirigeant de la Fédération «ne comprend simplement rien aux problèmes liés à l’homophobie dans le milieu du football.»

» La vidéo de ITN Sports (le fou rire a été coupé au montage):