Bars & Clubs

Bordello Happy New Year

Lausanne, sam 31 décembre, 23:00
Bars & Clubs
#Cruising

HRDR #12

Bâle, sam 17 décembre, 23:00
Bars & Clubs

Le Bal des Moches

Genève, sam 10 décembre, 17:00

Une pétition demande la démission de trois ministres français LGBTIQphobes

Une pétition demande la démission de trois ministres français LGBTIQphobes
Trois ministres français sont pointés du doigt dans une pétition lancée le 11 juillet 2022. Ceux-ci ont tenu des propos LGBTQIphobes.

La pétition, initiée par l’élu de La France Insoumise Andy Kerbrat et relayée sur Têtu·, affirme que les signataires «refus[ent] la participation de personnes haineuses LGBTQIAphobes au gouvernement et demand[ent] le départ de ces trois Ministres porte-voix du mouvement de la haine et du rejet.»

En effet, à la suite des législatives françaises qui se sont tenues les 12 et 19 juin 2022, un nouveau gouvernement dirigé par la Première Ministre Élisabeth Borne a été présenté. On y trouve désormais Christophe Béchu, ministre de l’Ecologie et de la transition énergétique qui a qualifié le mariage pour tous d’un «brouillage des repères originels». En 2016, il avait également fait retirer les affiches d’une campagne de prévention contre le VIH au motif qu’elles présentaient des couples d’hommes. Cette pétition vise également Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer qui a affirmé par le passé: «Si je suis maire de Tourcoing, je ne célébrerai pas personnellement de mariages entre deux hommes et deux femmes.»

Parmi les nouveaux membres du gouvernement français, on trouve également Caroline Cayeux, ministre déléguée à la Cohésion du territoire. En 2013, celle-ci avait qualifié le mariage pour tous de «caprice» et d’une «ouverture de droit irrespectueuse de la nature et insensée». Elle a par ailleurs déclaré que «l’exigence du mariage homosexuel, et l’adoption des enfants qui va avec, n’est pas simplement un dessein qui va contre la nature. C’est plus grave.» Récemment interrogée sur ses interventions au micro de Public Sénat, la nouvelle ministre persiste et signe: «Oui, je maintiens évidemment mes propos» avant de souligner de manière nauséabonde avoir «beaucoup d’amis parmi tous ces gens-là». Elle s’est depuis excusée sur Twitter, sans toutefois préciser si son mea culpa concerne ses interventions lors de la votation pour le mariage pour tous en France, ou les propos tenus sur Public Sénat.

One thought on “Une pétition demande la démission de trois ministres français LGBTIQphobes

Comments are closed.