Nyon
#places à gagner

Reas

mer 17 avril, 16:00
©larissa_fuerderer
Lausanne
#Humour

Edwin Ramirez

ven 26 avril - dim 28 avril
Genève
#Littérature

Vieille comme la rue? La prostitution hier et aujourd’hui

ven 19 avril, 17:30
Genève
#exposition

Ex-eroticis: Art et fierté du livre secret

ven 26 avril - ven 31 mai

Un évêque en guerre contre la «conspiration gay»

Les déclarations belliqueuses de l'évêque Joseph Devine suscitent des réactions passionnées dans les médias écossais.

Lors d’un discours à Glasgow le 13 mars dernier, l’évêque de Motherwell Joseph Devine a annoncé qu’il allait «livrer bataille» contre l’influence du «lobby gay» sur l’opinion publique. Prenant pour exemple la présence d’organisations gay lors de commémorations de l’holocauste, l’ecclésiastique a dénoncé «l’alignement des [organisations LGBT] sur les groupes minoritaires pour se donner l’image d’un groupe persécutés.» Pour l’ecclésiastique, les organisations LGBT ont mis sur pied «une énorme conspiration parfaitement orchestrée, que la communauté catholique a échoué à percevoir.»

Lobby contre lobby
«Il y a de quoi être flatté, mais l’évêque se trompe», a commenté avec humour Calum Irving, directeur de l’organisation LGBT Stonewall en Ecosse, «Il ya 300 000 personnes gay, lesbiennes, bisexuelles et transgenre en Ecosse, contre seulement 200 000 catholiques pratiquants. Or, quel est le lobby qui dispose des plus grandes ressources et a bénéficié du meilleur accès aux instances politiques toutes ces années?»

Stonewall s’est toutefois inquiété de l’accueil par les écoles catholiques écossaises des jeunes découvrant leur homosexualité. Interrogé sur ce point à l’issue de son discours, l’évêque avait lâché un très équivoque: «Je ne condamnerais pas, mais je ne tolérerais pas non plus ce type de comportement.» A cette occasion, l’ecclésiastique s’était également emporté contre l’anoblissement récent d’un militant de la cause LGBT par la reine Elisabeth, rappelant – apparemment avec une certaine nostalgie – qu’en d’autres temps, Oscar Wilde avait été arrêté et emprisonné.

Motion déposée
Une motion a été déposée au Parlement écossais exprime sa désapprobation des déclarations de l’évêque, qualifiées de « malheureuses et anachroniques et peu chrétiennes […] blessantes pour les gays et les gays catholiques en particulier.»