Lausanne

Extra Viewing Party

sam 22 juin, 18:00
Genève

Le Temple: Fusion

sam 6 juillet, 23:00
Lausanne

Talent Show Chaud Cho

dim 30 juin, 16:00
Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30

La réalité banale du harcèlement homophobe

A Milan, deux jeunes fréquentant un centre de loisirs catholique étaient régulièrement humiliés et battus dans leurs pairs – sans que l'encadrement du centre ne s'en inquiète.

Deux jeunes milanais âgés de 21 et 22 ans et décrits comme «émotionnellement fragiles» étaient régulièrement insultés, humiliés et battus par un groupe de jeunes de leur quartier, a révélé la presse italienne le 8 février dernier. Depuis plusieurs mois, un groupe de garçons âgés de 15 à 17 ans s’en prenaient à ces deux jeunes à cause de leur prétendue «homosexualité». A plusieurs reprises, des blessures occasionnées par les coups de poing ou des jets de pierre ont mené les victimes à l’hôpital.
L’affaire suscite une émotion particulièrement vive en Italie, notamment du fait que ces agressions répétées, se déroulant sur une longue période de temps, s’est déroulée entre les murs même d’un centre de loisirs dépendant d’une paroisse catholique. Selon le quotidien Il Corriere della Sera, le prêtre responsable du centre aurait eu connaissance des insultes proférées contre les victimes, mais n’y auraient vu que de banales disputes entre garçons. C’est finalement sur une plainte des deux jeunes hommes que la police a appréhendé les agresseurs.

Dans un communiqué, l’organisation italienne de défense des droits des gays Arcigay a lié l’affaire au «climat de haine alimenté par la hiérarchie catholique et la droite italienne.»