Lausanne

Talent Show Chaud Cho

dim 30 juin, 16:00
Lausanne

Babylon Beach

sam 13 juillet, 11:00
Montreux
#places à gagner

Jessie Ware et Paolo Nutini

mer 10 juillet, 20:00
Montreux

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30

Elle accuse les gays d’avoir siphonné 1000 milliards d’euros

Elle accuse les gays d’avoir siphonné 1000 milliards d’euros

Luz Elena Sanín, sénatrice du Parti populaire, attribue le trou béant des finances espagnoles aux subventions accordées par l'ancien gouvernement socialiste aux associations LGBT.

On a déjà mis beaucoup de choses sur le dos des homos: incendie de forêts, inondations, tsunamis et j’en passe. Ça commençait à être lassant. Heureusement, Luz Elena Sanín, sénatrice du Parti populaire (PP) au pouvoir en Espagne, a trouvé un nouveau fléau dont nous serions responsables. Selon cette politicienne émérite, la dette publique de Madrid provient des «subventions offertes aux ONG et aux homosexuels» par le gouvernement socialiste de José Luis Zapatero. «Sans ça, on n’aurait pas eu ce trou économique béant», a-t-elle sorti au cours une conférence de presse censée vanter la politique économique du gouvernement.

Appels à la démission

Mille milliards d’euros siphonnés en drapeaux arc-en-ciel, ben voyons. La déclaration hallucinée a fait quelques vagues au sein du propre parti de Mme Sanín. Certains de ses collègues parlementaires ont tenté d’expliquer qu’on avait «mal compris» la malheureuse.

L’opposition et les organisation LGBT ont dénoncé une déclaration «indigne d’une personne occupant une charge publique» qui «fait le lit de la haine antigay» et ont appelé l’élue de l’enclave nord-africaine de Ceuta à démissionner. «C’est absurde et ridicule. Cela démontre l’homophobie de cette sénatrice du PP», a commenté Patricia Hernandez, députée du PS.

En 2012, la politicienne avait déjà suscité un tollé quand elle avait proposé de confisquer le passeport des femmes enceintes marocaines qui entrent sur le territoire afin de les obliger à payer le coût de leur accouchement dans les hôpitaux espagnols, rappelle ElPlural.

Source: Telegraph.co.uk

2 thoughts on “Elle accuse les gays d’avoir siphonné 1000 milliards d’euros

  1. Ces déclarations sont risibles et grotesques qu’on se demande comment une femme politique possédant un minimum de facultés intellectuelles puisse dire de telles énormités ! Franchement l’homophobie (et le racisme, si l’on en croit les déclarations précédentes) les poussent à abdiquer tout sens commun et à se livrer à des saillies qui les ridiculisent plus qu’elles ne stigmatisent ceux qu’elles visent. Lamentable, surtout quand on pense qu’elle fait partie du parti majoritaire au pouvoir et laisse songeur quant à la capacité de ces gens à sortir l’Espagne du marasme économique dans laquelle elle et surtout de permettre aux espagnols aux abois de retrouver une vie décente…

  2. Je ne sais pas comment prendre le commentaire sur le site français « Yagg » d’un internaute averti mais il me semble que les propos diffusés dans ce texte par 360 sont fortement coupés et déformés et c’est un euphémisme. Peut-être faudrait-il pousser l’analyse avant de publier ce genre d’article.
    Pour info : http://yagg.com/2014/08/25/espagne-les-lgbt-accuse-e-s-davoir-siphonne-1000-milliards-deuros-360/
    et voir sous le commentaire de Tellme

Comments are closed.