La Turquie songe à se doter d’une prison 100% gay

L’idée suscite plus de craintes que d’espoirs dans le pays dirigé par les islamo-conservateurs de l’AKP: le gouvernement envisage de construire un établissement réservé aux minorités sexuelles.

Vous avez été traumatisé par le film «Midnight Express» (1978) et sa description effrayante d’une prison turque? Respirez. Si un jour vous atterrissez dans une geôle de ce pays, il y a des chances pour que ce soit dans un établissement 100% LGBT. En effet, le Gouvernement islamo-conservateur de Recep Tayyip Erdogan a confirmé avoir un tel projet dans ses cartons. C’est le ministre de la Justice, Bekir Bozdağ, qui l’a récemment déclaré devant le Parlement. La mesure, a-t-il ajouté permettrait de mieux «protéger les condamnés» (sans préciser lesquels).

Isolement à l’intérieur de l’isolement
Le ministre répondait à une question d’un député du CHP (opposition laïque de centre gauche), Veli Ağbaba, qui l’interrogeait sur les conditions de détention des gays et lesbiennes. «Le plus urgent pour les personnes LGBT, est de mettre fin à leur isolement à l’intérieur de l’isolement», a-t-il estimé. Un rapport réalisé l’an dernier dénombrait 79 détenus LGBT dans les prisons du pays (sur une population carcérale totale de 100’000 personnes), dont beaucoup en confinement.

L’élu s’est aussi inquiété de voir les autorités carcérales obliger les détenus à décliner leur orientation sexuelle à leur entrée en prison, rapporte le site anglophone du journal «Hürriyet». Les défenseurs des droits de l’homme ont fustigé une mesure susceptible de renforcer encore la stigmatisation et les violences homophobes.

Première mondiale?
Un établissement carcéral réservé aux homosexuels serait une première mondiale. Aux Etats-Unis, toutefois, plusieurs prisons disposent de secteurs où les détenus homo et transsexuels sont séparés des autres détenus. L’existence de ces structures est très critiquée. En 2010, l’Italie avait ouvert un petit établissement réservé aux trans, près de Florence.

1 comments

Avec un gouvernement islamo-conservateur, il faudra être très vigilant avec ça. Ils pourraient notamment se livrer délibérément à des arrestations arbitraires massives pour fausser les statistiques ou regrouper les homosexuels dans le but de mieux les intimider ou pour récolter des informations sur leur train de vie.

Comments are closed.

À lire également