Monde

Tabassé, un jeune gay décède après six mois dans le coma

Deux ans après le meurtre de Daniel Zamudio qui avait bouleversé le pays, Wladimir Sepúlveda a succombé à une agression homophobe.

L’organisation nationale LGBT Movilh a annoncé le décès de Wladimir Sepúlveda. En octobre dernier, ce jeune homme de 21 ans avait été la victime d’une agression homophobe à San Francisco de Mostazal, une bourgade à 50km au sud de la capitale, Santiago. Six personnes l’avaient roué de coups de poings et de pieds. «Espèce de pédé, on va te massacrer», avaient entendu des témoins.

Wladimir était tombé dans le coma après son admission tardive à l’hôpital. Il a finalement succombé à ses blessures dimanche, après six mois dans le coma, rapporte CNN Chile.

Loi spécifique
Un porte parole du gouvernement chilien a présenté ses condoléances à la famille et aux amis du jeune homme. «Cette nouvelle mort révèle le chemin que nous avons encore à parcourir en tant que société», a-t-il déclaré, en référence à l’agression mortelle de Daniel Zamudio. En mars 2012, cet étudiant avait été agressé et torturé par quatre jeunes. Le drame avait bouleversé le pays et ouvert la voie à une loi spécifique contre les crimes de haine visant les minorités sexuelles.

Un seul des agresseurs de Wladimir Sepúlveda a été mis en cause par la police. Agé de 22 ans, il a reconnu sa participation dans la rixe, mais il en nie le caractère homophobe.

_________________
7 avril 2014   Thèmes: Étiquettes : ,

À lire également