Monde

Turcs privés d’Eurovision à cause d’un baiser lesbien

La télévision d’Etat turque aurait déprogrammé le show en catastrophe, après avoir découvert la performance de la candidate finlandaise.

Les fans turcs de l’Eurovision doivent suivre leur show favori sur internet, cette année. La chaîne d’Etat, la TRT, a renoncé à diffuser le concours, qui se déroule samedi à Malmö (Suède). Les autorités disent craindre que l’audience soit insuffisante, la Turquie ne participant pas à la compétition 2013. Mais selon des organisations LGBT locales, c’est la chanson finlandaise qui a motivé la décision tardive de la TRT. A la fin de sa chanson «Marry Me», Krista Sigfried échange un baiser lesbien avec une de ses choristes. Les photos de l’étreinte, prises en répétition, ont provoqué quelques remous, notamment en Turquie. A noter qu’hier, le titre finlandais s’est qualifié pour la finale de samedi.

«homophobie institutionnelle»
Extrêmement populaire en Turquie, l’Eurovision y enregistre des audiences colossales. Interrogé par Gay Star News, un responsable de l’association LGBT Kaos GL estime que l’excuse de la TRT ne tient pas. Pour lui, la chaîne tente ainsi de camoufler son «homophobie institutionnelle». Sur les télévisions turques, la visibilité des personnes LGBT est bloquée par une institution de contrôle des médias. Des avertissement et des amendes dissuadent les chaînes de traiter de ces sujets, rappelle Ömer Akpinar.

Ankara s’est retiré de la compétition musicale fin 2012 pour protester contre les nouvelles règles du concours, qui attribue 50% de la note finale à un jury de professionnel. Lors de l’édition 2012, ce dernier avait été défavorable à la chanson turque.

À lire également