Monde

Fatwa contre des élus en faveur du mariage pour tous

Des imams pakistanais ont excommunié cinq députés musulmans qui se seraient rendu coupables «d’apostasie» en votant l’ouverture du mariage aux gays et lesbiennes, au Royaume-Uni.

Dix jours après le vote historique de la Chambre des Communes qui ouvre la porte au mariage pour tous au Royaume-Uni, cinq députés musulmans sont sur la sellette. Ils font l’objet d’une fatwa délivrée par des autorités religieuses du Pakistan, le pays d’origine de la plupart d’entre eux. Mis en cause: les travaillistes Sadiq Khan, Rushanara Ali, Shabana Mahmood et Anas Sarwar, ainsi que le conservateur Sajid Javid, qui ont voté en faveur du texte. Selon le site pakistanais «The News», trois dignitaires ont déclaré nulle leur appartenance à l’islam – l’équivalent d’une excommunication – ainsi que leur mariage. Ils invitent les élus à «se repentir et à renouveler leur foi». Plusieurs imams et mouvements islamistes au Royaume-Uni ont relayé le décret. Anjem Chaudhry, leader du mouvement extrémiste interdit Al-Muhajiroun, a qualifié les votes d’«apostasie». Selon lui, les cinq membres du Parlement ont «déclaré une guerre contre Dieu et son Messager en votant pour les mariages gay».

«Très inquiétant»
Certains députés visés auraient confié qu’ils craignaient pour leur vie. La police britannique aurait été placée en état d’alerte. Sadiq Khan, qui a été le premier ministre musulman du Royaume-Uni au sein du dernier gouvernement travailliste, a confié au «Daily Mail» qu’il estimait les menaces «assez crédibles pour renforcer la sécurité autour de lui et de sa famille». Des groupes musulmans modérés ont condamné ces tentatives d’intimidation contre des élus, les qualifiant de «très inquiétantes». Pour sa part, l’activiste LGBT Peter Tatchell a rappelé que les musulmans et les gays avaient des combats à mener en commun contre «la haine, la discrimination et la violence qui affectent nos deux communautés». «Il existe chez nous une énorme population musulmane et des organisations qui sont à la fois musulmanes et gay», a-t-il ajouté.

Thèmes: Islam  Mariage  Pakistan  Royaume-Uni 

À lire également