Genève
#exposition

Ex-eroticis: Art et fierté du livre secret

ven 26 avril - ven 31 mai
Genève
#Chorale

Les Genevoix présentent «Summer Lovin’»

sam 15 juin, 19:30
Lausanne

Everybody Pride Prelude

sam 1 juin, 20:00
Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30

Et si l’héritier de la Couronne était homo?

L'égalité, ce n'est pas que pour le bas peuple! Un député britannique veut préparer la Monarchie à un éventuel roi gay ou à une reine lesbienne, afin que ni son partenaire ni ses enfants ne soient discriminés.

Tandis que le ventre de la Duchesse de Cambridge s’arrondit de jour en jour et que le Royaume-Uni envisage l’introduction du mariage pour tous, une député prépare un projet d’amendement qui préparerait la monarchie britannique à un premier roi ou une première reine homosexuel·le, raconte le site PinkNews. Le travailliste Paul Flynn préconise d’accorder le titre de consort au partenaire d’un éventuel souverain gay ou d’une éventuelle souveraine lesbienne. Leurs enfants, nés par adoption, insémination artificielle ou mère porteuse, devraient également être reconnus comme héritiers.

Le projet d’amendement doit s’inscrire dans le cadre d’une nouvelle loi, actuellement en discussion au Parlement, qui réforme le droit de succession à la couronne et permettrait au premier-né de régner, qu’il soit un garçon ou une fille. Quant à l’amendement destiné à protéger les droits d’un futur souverain gay, ses chances de succès sont minces. De fait, PinkNews rappelle une contradiction de taille: le souverain britannique est le chef de l’Eglise d’Angleterre, actuellement opposée à l’ouverture du mariage.