Community
#Cinéma #Table ronde

Acsexybility

Genève, dim 10 mars, 14:00
Bars & Clubs

Bordello Easter

Lausanne, dim 31 mars, 23:00
Bars & Clubs

360° Fever Party

Lausanne, sam 16 mars, 22:00

Marche LGBT attaquée par l’extrême droite

Le projet de loi qui veut rendre la «promotion de l'homosexualité» passible de la prison a mobilisé une centaine de lesbiennes et de gays dans les rues de la capitale ukrainienne, samedi.

Une centaine de personnes ont manifesté samedi à Kiev contre un projet de loi visant à interdire la «propagande homosexuelle». Lesbiennes, gays et sympathisants ont dû se rassembler dans les faubourgs de la capitale ukrainienne après s’être vu refuser l’accès au centre-ville par une décision de justice. Ils se sont retrouvés face à des contre-manifestants d’extrême droite. Deux d’entre eux ont fait usage de sprays lacrymogènes pour attaquer les manifestants pacifiques, avant d’être arrêtés par la police anti-émeutes. Vendredi, le leader du Parti Svoboda, avait appelé à empêcher par la force le rassemblement LGBT, rapporte le site allemand Queer.de. «La violence du législatif, qui se manifeste par des lois discriminatoire, mène à de la violence physique par des groupes d’extrême droite», a résumé une participante à la marche.

Début octobre, le parlement de Kiev avait accordé un feu vert au principe d’une loi qui punirait la «promotion de l’homosexualité» de peines de prison pouvant aller jusqu’à 5 ans. Les contours de ce dispositif sont pas encore définis. La semaine dernière, le Commissaire européen à l’élargissement a menacé de remettre en cause la levée du régime de visas si cette loi anti-gay venait à se concrétiser.