Genève

360° Fever Party

sam 1 juin, 21:30
Lausanne
#Théâtre

Il n’y a que les chansons de variété qui disent la vérité

mer 15 mai - sam 25 mai
Lausanne

Everybody Pride Prelude

sam 1 juin, 20:00
Genève
#Table ronde

Aide humanitaire et coopération face aux personnes LGBTIQ+

jeu 23 mai, 19:00

Meurtre d’un jeune gay belge: un acte homophobe

Ihsane Jarfi, 32 ans, a été inhumé vendredi. Tabassé à mort par quatre hommes, il a bien été victime d'un crime homophobe. Ce sera le premier à être jugé comme tel en Belgique.

L’émotion est vive dans la communauté gay de Liège. Le corps d’un trentenaire a été découvert nu, mardi dans un champ: il s’agit d’Ihsane Jarfi. Ce jeune homme avait disparu le 22 avril au soir en sortant d’un bar gay de la ville. Il était monté dans une voiture où se trouvaient quatre personnes qui fêtaient un anniversaire, rapporte le site de la RTBF. La victime aurait été extraite de la voiture, puis rouée de coup avant d’être abandonnée dans le champ.

Les quatre occupants du véhicule ont été arrêtés. Il semble qu’ils aient été retrouvés grâce au téléphone portable de la victime, qu’ils auraient emporté avec eux. Deux des suspects ont déjà eu maille à partir avec la justice pour des agressions gratuites.

«Mesures fortes»
Le ministère public belge a confirmé vendredi le caractère homophobe du crime. «L’un des mobiles est la haine, le mépris et l’hostilité à une personne en raison de son orientation sexuelle», selon la porte-parole du parquet. Les quatre hommes auraient agi après qu’Ihsane leur avait fait des avances sexuelles, selon eux. Ils auraient voulu «donner une leçon à l’homo».

Une organisation antidiscrimination a annoncé son intention de se porter partie civile. Il s’agit d’une première en Belgique depuis l’entrée en vigueur d’un loi contre la discrimination en 2003. La principale organisation LGBT liégeoise a respecté une minute de silence en hommage à Ihsane. La ministre de l’Intérieur belge Joëlle Miquet s’est dite «bouleversée» et a préconisé la «mise en place de mesures fortes».