Tendances Exhib

Bons baisers de Trondheim

6 mai 2012

La troisième ville norvégienne a beau être perdue non loin du cercle arctique, elle n’en est pas moins sexy, comme le démontre un collectif anonyme avec une série de cartes postales vidéos érogènes.

Trondheim, 170’000 habitants: sa place du marché, son antique pont en bois, son château, son stade… une ville si jolie, mais si emmerdante. Aussi un mystérieux collectif OnkelSaft (apparemment né du côté de l’université, suggère Queer.de) a-t-il lancé une campagne de marketing viral. Objectif: dépoussiérer l’image de la ville et vanter ses charmes par une série de cartes postales vidéo accompagnés d’anodines notices touristiques. Sauf que d’un instant à l’autre, les sites de la ville se retrouvent peuplés d’hommes nus rivalisant des coups de reins sur la chaussée glaciale et les panneaux indicateurs ou simulant la copulation avec des monuments. Une initiative pleine de bonnes intentions… que l’Office du tourisme local n’aurait pourtant que modérément apprécié.

À lire également