Monde

L’humour nauséabond des Vrais Finlandais

Une représentante du parti populiste a proposé que les gays et les lesbiennes portent un brassard pour signaler leur présence en public. Ce n’est pas la première «blague» de la formation.

«Pour endiguer la criminalité, les homos et les étrangers devraient porter un brassard.» Des commentaires idiots comme ceux-ci, on peut en lire beaucoup sur les sites des journaux. Sauf que cette proposition nauséabonde, lâchée à la suite d’un article sur les contrôle d’identité au faciès, est l’œuvre de l’assistante d’un député au parlement d’Helsinki: James Hirvisaari, du parti populiste des Vrais Finlandais. Selon le site allemand Queer.de, le commentaire a été effacé par les modérateurs du site, qui ont relevé l’identité de l’auteure, une dénommée Helena Eronen. Sa «blague» a fait grand bruit et entraîné une vague d’indignation. Eronen soutient qu’il s’agissait d’une «satire». Quant à son patron, il a déploré le «manque d’humour» de la rédaction du journal.

L’incident serait peut-être passé inaperçu si Hirvisaari n’avait pas des antécédents. En décembre 2011, il avait été condamné pour incitation à la haine raciale pour un commentaire antimusulman. Son parti est aussi coutumier des plaisanteries homophobes: l’an dernier, un autre élu, un certain Teuvo Hakkarainen avait proposé de parquer les homosexuels et les Somaliens sur une île. Il avait aussi prétendu que des parents de même sexe rendaient leurs enfants «doublement pédés». Trêve de plaisanterie, le président du groupe parlementaire des Vrais Finlandais a demandé à Hirvisaari de licencier sa collaboratrice, reconnaissant que le commentaire, «de mauvais goût, nuisait à l’image de la formation».

Thèmes: Finlande  Populisme 

À lire également