«Non» slovène à l’adoption par le parent de même sexe

C’était une première en Europe: les citoyens de Slovénie étaient appelés à trancher sur un nouveau code de la famille devant permettre aux gays et aux lesbiennes d’adopter l’enfant de leur conjoint-e. Le non l’a emporté largement.

Selon des résultats quasi-définitifs, le nouveau code de la famille a été largement rejeté par les Slovènes, aujourd’hui: près de 55% des électeurs auraient voté contre le texte. La participation était très faible: 26%.

La réforme avaient été votée en juin 2011 par le parlement de Ljubljana, alors dominé par la gauche. Une association conservatrice avait fait barrage en recueillant quelque 42’000 signatures. Plus particulièrement dans le collimateur du comité référendaire, l’article qui devait permettre aux homosexuels de Slovénie d’adopter l’enfant de leur conjoint. Les opposants estimaient qu’il n’y avait pas de «consensus social» sur la question. Ils s’opposaient également, entre autres, à une autre disposition de la loi qui aurait entraîné la reconnaissance des concubins, qu’ils soient hétéro ou homosexuels. L’Eglise slovène s’était lancée à corps perdu dans la campagne. Des appels à rejeter la réforme avaient été lus pendant les messes, demandant aux fidèles de défendre le principe de la procréation dans le cadre exclusif du mariage entre un homme et une femme.

2 comments

Bonjour,

En quoi est-ce que ce vote était une première en Europe ? L’adoption n’est-elle pas déjà autorisée dans d’autres pays comme les Pays-Bas ou l’Espagne ?

@ibu

Oui, c’est la première fois que des citoyens européens se prononcent directement sur la question de l’homoparentalité, même si elle figurait, dans le cas slovène, parmi d’autres dispositions sur la famille. En Espagne ou aux Pays-Bas, ce sont les parlementaires qui ont entériné ces réformes.

A noter que le prochain pays qui à voter sur l’adoption par le parent social de même sexe pourrait bien être la Suisse. Si l’Assemblée fédérale adopte un texte dans ce sens, la droite dure lancera assurément un référendum.
https://360.ch/blog/magazine/2012/03/debats-sur-lhomoparentalite-ou-en-est-on/

Comments are closed.

À lire également