Monde

Un candidat gay s’invite au second tour de la présidentielle finlandaise

Le Vert Pekka Haavisto a créé la surprise hier aux élections présidentielle finlandaise: cet outsider ouvertement gay est arrivé deuxième du scrutin avec 18,8%.

Le premier candidat ouvertement homosexuel au poste de chef de l’Etat finlandais a fait un carton, hier, lors du premier tour des élections présidentielles. Militant écolo de la première heure, Pekka Haavisto, 53 ans, siège au Parlement depuis 1987. Il a fait carrière au sein du Programme de l’ONU pour l’environnement. Plus récemment, il a notamment participé aux négociations sur le Darfour.

Le partenaire du politicien était à ses côtés sur la tribune, hier, pour fêter ce résultat. D’origine équatorienne, Antonio Flores a fait la connaissance de Haavisto alors que ce dernier voyageait en Amérique latine. Ils vivent ensemble depuis près de 15 ans.

Favori conservateur
En dépit de sa performance, Pekka Haavisto aura un retard considérable à combler d’ici le 5 février, date du second tour. Le favori conservateur a reçu plus de 37% des voix. A l’origine plutôt libéral, Sauli Niinistö a durci son discours au cours de la campagne afin de séduire les sympathisants du parti populiste (et volontiers homophobe) des Vrais Finlandais. Leur candidat Timo Soini a rassemblé 9,4 des voix.

Thèmes: Finlande 

À lire également