Lausanne

Guinguette Queer

dim 5 mai, 15:00
Genève
#Installation

La Maison de Dorothy

jeu 25 avril - sam 4 mai
Lausanne

Grande rencontre des parentalités queers

sam 27 avril - dim 28 avril
La Chaux-de-Fonds

Bang! Bang!

mer 15 mai - sam 25 mai

«Les homosexuels ont le droit d’exister»

Un responsable du parti islamiste Ennahda a assuré que la formation, qui a triomphé aux élections tunisiennes de dimanche, respecterait les droits des homosexuels, des femmes et des athées. Un engagement de circonstance?

Athées et homosexuels sont une «réalité» en Tunisie et ont le droit d’exister. Une évidence – mais peut-être pas, a priori, pour le parti Ennahda. C’est pourtant bien un haut responsable de cette formation, qui a obtenu dimanche dernier plus de 30% des voix aux élections à la Constituante, qui a fait ce constat. S’exprimant dans le quotidien espagnol «ABC» (via), Riad Chaibi a assuré que son parti ne chercherait pas à remettre en cause la vente libre d’alcool, ni à poursuivre l’athéisme ou l’homosexualité. «Le libertés individuelles et les droits humains sont des principes sacrés», a martelé le membre du comité politique de la formation. Celui qui se dit adepte des modèles d’islam politique malaisien ou turc cite l’exemple du hijab. Selon lui, il s’agit pour les femmes d’«un symbole de religiosité qui, comme tel, n’a aucune valeur s’il n’est pas adopté en toute liberté.» Sur les homos, Chaibi est même allé plus loin, admettant qu’il existait pour eux un problème de «dignité», «puisque la société les voit comme dévalorisés».

Rassurer
Assurée de dominer le futur Gouvernement intérimaire avec des partenaires laïcs divisés, Ennahda s’efforce de rassurer ses voisins – et bailleurs de fonds – de la rive nord de la Méditerranée. Ennahda maintiendrait les acquis du printemps dernier en matière de libertés individuelles. Reste que pour l’instant, les actes homosexuels sont passibles de peines d’emprisonnement allant jusqu’à trois ans en Tunisie. On imagine assez mal les islamistes, même modérés, remettre en cause cette disposition pénale.

3 thoughts on “«Les homosexuels ont le droit d’exister»

  1. L’homosexualité est fortement condamnée dans l’islam par son prophète (les hadiths), et évidemment tout musulman (et encore plus les islamistes) se doivent d’obéir au doigt et à l’oeil à leur prophète.
    A part l’homosexualité, les relations sexuelles avant le mariage et l’infidélité sont fortement réprimées par l’islam :

    Par exemple, dans les pays musulmans (y compris ceux du Maghreb), une femme ayant eu une aventure avant le mariage, qui puis qui décide un jour de se marier sans en averti son futur époux, pourra etre refusée par ce dernier lors de la nuit de noces, qui aura le droit d’annuler le mariage .
    A cause de ça, la malheureuse ne trouvera plus jamais un homme dans sa ville qui lui proposera de se marier: elle n’aura plus qu’à se contenter du sort de fille facile destinée à ceux qui recherchent une « trainée » pour une aventure d’un soir .
    C’est d’ailleurs pour ces raisons que tant de femmes maghrébines ayant eu des aventures sexuelles avant le mariage décident de se faire opérer pour se faire recoudre une virginité avant leur mariage, afin de se faire accepter par leur futur époux.

    Puis enfin, concernant le mouvement islamiste actuellement parvenu au pouvoir en Tunisie, il serait utile de préciser que jusqu’à maintenant la Tunisie était le seul pays du Maghreb à respecter de la laïcité .
    Qu’en sera-t-il dorénavant ?

    Avant la rébellion contre Ben Ali , les signes des véritables intentions des islamistes tunisiens avaient déjà été démontrés , les islamistes étaient déjà descendu dans la rue avec des bâtons pour mettre à sac une rue de « boites de nuits et night-life » à Tunis.

    Par ailleurs, les frères musulmans risquent également de passer au pouvoir en Egypte.

    Puis en Libye, le CNT (les rebelles) annoncent déjà un gouvernement transitoire imposant la charia (la loi islamique)

    Ben Ali, Moubarak et Kadhafi n’étaient pas des anges, mais au moins ils luttaient contre le terrorisme islamiste et ne laissaient pas l’islamisme prendre le dessus dans leur pays .

    Si ça continue , on pourra rebatiser ces revolutions dites le « printemps arabe » par le « printemps islamiste » .

    L’opinion publique occidentale a une certaine responsabilité dans tout ces changements extremistes en Egypte et Tunisie, car nous grands naïfs au grand coeur qui se mêle de tout, avons soutenu ces révolutions, et nos dirigeants irresponsables ont obstinément ignoré le coup islamiste caché derrière ces révolutions .

    Au lieu de soutenir des révolutions propices à l’islamisme, nous ferions mieux de s’occuper de nos propres problèmes, en particulier de freiner la montée de l’islamisme en occident :
    car par exemple en Suisse , il est tout de même aujourd’hui scandaleux de laisser encore s’exprimer publiquement des extrémistes qui ont revendiqué le droit de vivre sous la charia (la loi islamique) en Suisse (tels que Nicolas Blancho), ou ceux qui ont justifié des condamnations à la lapidation (tels que Hani Ramadan).

  2. Sauf qu’en Tunisie, le parti Ennahda joue le jeu démocratique jusqu’à présent et ne pourra pas faire passer en force ses propositions pour la réforme de la constitution (il est minoritaire, moins de 50%).
    Et l’avantage d’un gouvernement islamiste, c’est qu’une fois qu’il y a une révolution contre, les gens seront très dégoûtés de l’islam, et ces pays entreront enfin dans la modernité.
    Et la démocratie, c’est aussi ça, accepter qu’une partie de la population vote différemment de ce qu’on souhaiterait. Un peu comme en Europe. Nous, on n’a nos extrémistes xénophobes de droite, eux ils ont les islamistes.

  3. MSG a Mr Samir Dilou le porte-parole du gouvernement et le ministre des droits de l’Homme aussi pour Mr Marzouki qui est très connu comme une personne laïque + civilisé + q supporte tjr les droits de l´homme hahahaha!

    Concernant le debat d’hier sur hannibal tv avec MR Dilo qui refuse totalement les gays orientation en tunisie un certain temps qu’il est d’accord pour ouvrir le dialogue sur le sujet Niqab quel hypocrisie = qui cela signifie que d’une véritable démocratie ne fonctionne pas+jamais en tunisie! malgré de nombreux gays tunisiennes en Tunisie et à l’étranger soutenir notre révolution d’avoir leur droit légal comme o reste d monde entier.
    Je vous demande 2 questions monsieurs, 1ere qstn d’être homosexuels n’est pas faite par Dieu? 2eme qstn si un jour un de vos enfants né homosexual ou peut etre vous meme vous devenez gays comme les recherches scientifique dit, que faite vous dans c cas la est comment voulez-vous répond et jusqu’à quand ce sujet va être Taboo en tunisie sur nos tv´s + medias, malgré l´homosexualite partout au monde est accepté par le Nation Unies?

    PS;dictature apres dictature quand serons nous libre au moins comme c 3 pays musulmans?

    https://360.ch/blog/magazine/2012/02/la-liberte-dexpression-ne-sapplique-pas-aux-gays/

Comments are closed.