Lausanne

Extra Viewing Party

sam 22 juin, 18:00
Lausanne

Talent Show Chaud Cho

dim 30 juin, 16:00
Lausanne

La Messe 3.0

sam 22 juin, 22:00
Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30

La Queer Palm à Trois kilomètres jusqu’à la fin du monde

La Queer Palm à Trois kilomètres jusqu’à la fin du monde

Le Roumain Emanuel Parvu raconte l’histoire d’un adolescent de 17 ans qui vit un enfer dans son village natal lorsque son homosexualité est révélée.

Récompensant depuis 2010 un film traitant de thématiques LGBTQI+, féministe.s ou remettant en cause les normes du genre, la Queer Palm (dont le jury était présidé cette année par le Belge Lukas Dhont) à été décernée à Trois kilomètres jusqu’à la fin du monde, du Roumain Emanuel Parvu. Contrairement à l’an passé, les organisateurs n’ont pas eu de mal à sélectionner les prétendants. Vingt-trois longs et courts métrages issus de toutes les sections du festival s’alignaient pour la récompense, dont Bird d’Andrea Arnold, Emilia Perez de Jacques Audiard, Marcello Moi de Christophe Honoré, Vivre renaître mourir de Gaël Morel, La belle de Gaza de Yolande Zauberman, Miséricorde d’Alain Giraudie ou encore Les Femmes au balcon de Noémie Merlant.

Le choix du film roumain, toujours en lice pour la Palme d’or, est particulièrement judicieux. On peine à croire qu’on est en 2024 en découvrant ce long métrage. Pourtant l’intrigue se déroule bien aujourd’hui, dans un petit village. Adrian, 17 ans, revenu passer l’été dans sa famille. sort avec un copine en boîte, où il rencontre un garçon, avant de rentrer à la maison où son père le découvre, le visage et le corps salement amochés.

Il accompagne alors son fils pour une déposition au commissariat. Et ce qu’Adrian redoutait arrive. Son homosexualité est dévoilée. Il va vivre un enfer au sein d’une famille et d’une société terriblement rétrogrades, où tous se liguent pour étouffer l’affaire. Un prêtre va jusqu’à l’exorcisme à la demande des parents pour éviter le scandale et la honte. Emanuel Parvu séduit avec sa mise en scène simple, sobre et efficace dans cette œuvre portée par d’excellents comédiens.