Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30
Lausanne

Everybody Pride Prelude

sam 1 juin, 20:00
Genève

360° Fever Party

sam 1 juin, 21:30
Genève
#Théâtre

Il n’y a que les chansons de variété qui disent la vérité

mer 29 mai - sam 8 juin

Les ouvrages queer de mai

Les ouvrages queer de mai

Chaque mois, Payot Libraire met en avant des titres queer. Au programme en mai, les propositions faites par Payot La Chaux-de-Fonds. 

Récit

La fin des monstres, Tal Madesta, La Déferlante
On croirait à un journal intime. Une fenêtre sur vie, une télévision qui projette des souvenirs, des idées, des besoins. Tal Madesta – contributeur régulier du 360° – savait déjà surprendre par la justesse du propos, par la poésie de la politique et les embardées du cœur dans un récit critique. Mais La fin des monstres, c’est encore plus. C’est une ode à l’amour – de soi, des autres – et une déclaration de guerre à la transphobie. Un pamphlet qui soulève les problématiques une à une avec la souplesse de qui s’est déjà trop répété, simplement pour exister. À travers les pages de l’ouvreur de bal des éditions La Déferlante, on ne peut que noter l’émotion qui perce, le besoin de s’exprimer et de faire voir: comment c’est la vie, comment c’est l’amour, comment ça se fracasse dans la tête. De montrer un chemin, une trajectoire parmi d’autres. On sent la nécessité de faire bloc, de créer un espace de compréhension mutuelle, et ce regard bienveillant, fraternel envers ses pairs. Pari réussi pour ce petit ouvrage qui prend dans les bras et provoque des bouffées de rage.
 

Biographie

Les neuf vies de Sappho, Laure de Chantal, Stock
Elle a été la première à dire et écrire «je», à s’affranchir de la muse. La première écrivaine. De ses poèmes ne subsistent que des fragments, cependant son nom n’est pas inconnu: Sappho de Mytilène (VIIe-VIe siècles avant notre ère). Tout à la fois poétesse et lesbienne, mère et fille aimante, Sappho est connue et reconnue dans la littérature comme dans les arts. Cet essai raconte son histoire, celle d’une figure du féminisme hors du temps, qui n’a pas fini d’éclairer par son regard les thématiques d’aujourd’hui – et de demain.

Roman

Detransition, Baby, Torrey Peters, Libertalia
Detransition, Baby est l’histoire de Ames, Katrina et Reese, qui vivent à New York. Ames est en couple avec Katrina, la directrice de l’agence où il travaille. Il tombe des nues lorsqu’elle lui annonce sa grossesse, car il pensait être stérile à la suite de sa prise d’hormones, alors qu’il était une femme trans. Il a beaucoup de mal à accepter de devenir père et pense pouvoir le faire à une condition: impliquer son ex, Reese, qui a toujours rêvé d’avoir un enfant. Torrey Peters est une écrivaine trans américaine née à Chicago en 1981. Detransition, Baby est son premier roman, publié en anglais par Random House en 2021. Elle a été la cible d’une violente campagne transphobe après sa sélection pour le Women’s Prize for Fiction. Issue du milieu queer underground, elle a accepté de publier dans une grande maison d’édition américaine pour faire évoluer les mentalités sur la transidentité. 

Extrait:

«Pour le commun des mortelles trans, la route était barrée dès le début. Pas de taf, pas de mariage, pas de bébé, et, si une femme trans pouvait être une muse, personne ne voulait d’une œuvre où elle s’exprime elle-même.»

Recueil de chroniques

Pourvu qu’il soit dur, Chroniques sur ma masculinité, Thomas Gravereau, Albin Michel
À travers ce témoignage illustré, Thomas Gravereau revient sur son parcours. Celui d’un homme en décalage avec ce que la société attend de lui et forcé de courir derrière la «bonne masculinité» et de revêtir le costume social régi par son entrejambe. Un portrait de la société éclairant, pointant du doigt les carcans imposés à chacun.

Roman

22H, Natan Valmy, Scribes
Il y a du Genet dans le plume de Natan Valmy, qui signe ici son premier roman. Jamais loin de l’écriture hallucinée de Notre-Dame des Fleurs, 22H fait exploser les codes du roman traditionnel et mélange à loisir les temporalités, les espaces, les scènes. Procédant par échos, par variations, par jeux de voix, c’est un texte qui explore les scénographies et les cérémonies du désir, de l’amour, de la mort. Le pitch? Monsieur V, Flint et Proust ont été les amants du mystérieux Ago, un séducteur absolu mort dans un tragique accident d’avion. Ensemble, ils cherchent à savoir quelle fut la vérité de leur insaisissable amant.