Quotient Queer

Quotient Queer: Vincent Bolloré,quand la LGBTIQ+phobie kidnappe votre TV

Le multimilliardaire à la tête d’un empire médiatique en France n’est pas en reste quand il s’agit d’utiliser son influence pour saper les droits des personnes LGBTIQ+. Un Quotient Queer dont la note s’annonce…salée.

Ligne éditoriale: l’humiliation publique

En 2017, des militant·e·x·s de l’association AIDES scandaient «Bolloré n’aime pas les LGBT» devant la tour de Canal+ à Paris pour dénoncer la ligne éditoriale de la chaîne C8, propriété du milliardaire. Une dizaine de jours plus tôt, Cyril Hanouna – animateur chouchou du milliardaire et copain comme cochon avec son fils Yannick – piégeait des hommes gais au téléphone, devant des millions de spectateur·ice·x·s. On peine par ailleurs à lister le nombre de poncifs transphobes joyeusement déclamés par les différents chroniqueurs de la chaîne: sketchs se moquant des femmes trans*, humiliation en direct d’une journaliste trans*, parodies à gogo de personnes trans*… Sortez votre cahier des comptes, la liste est longue! «Cette émission est devenue une véritable machine à humilier, un pot-pourri de la discrimination. Et tout ça sans aucune réaction de la chaîne ni de son président», fulminait alors Aurélien Beaucamp, président de AIDES. Des méthodes de lynchage public qui rappellent des périodes peu glorieuses de l’histoire de l’humanité.

1

Quand la presse de Bolloré ne sait pas compter sur ses doigts

Pour l’équipe éditoriale du magazine économique Capital, les subventions accordées par la Mairie de Paris aux associations LGBTIQ+ de la capitale française – 382 000 euros en 2020 (environ 390 000 CHF) – sont outrageusement élevées. Rappelons tout de même à celles et ceux qui ne comptent que lorsque ça les arrange que le chiffre d’affaires de Prisma Media, maison mère du magazine, s’élève à 400 millions d’euros annuels (environ 409 millions CHF), soit un montant mille fois plus élevé que ce que touchent les associations communautaires citées. A ce stade, on ne sait plus si Capital est un magazine économique ou un tract de la Manif Pour Tous. Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous le procurer: il s’avère fort utile pour caler des pieds de table (j’ai essayé chez moi, il est aussi efficace que le magazine Management, autre propriété de Bolloré qui adore expliquer aux patrons comment mieux exploiter leurs employé·e·x·s).

1

Vous reprendrez bien deux Pater Noster?

Après En quête d’esprit, une émission sur la spiritualité et la religion inaugurée en 2020, CNews lance Les belles figures de l’Histoire, consacré aux héros de la chrétienté. Derrière les deux programmes qui sentent bon les hosties, on trouve Aymeric Pourbaix et Véronique Jacquier, deux journalistes du magazine France Catholique, racheté par Bolloré en 2018. «Sainte Agnès, jeune martyre chrétienne», «Saint François Xavier, missionnaire exemplaire» ou encore «Saint Paul: un apôtre infatigable»… La chaine ne s’arrête pas là, puisqu’elle a diffusé en 2021 un film qui s’attaque au droit à l’avortement. Produit par une société évangélique, Unplanned dézingue littéralement l’IVG en la comparant à l’holocauste. On notera enfin que Cnews a déjà diffusé des messes catholiques en direct… Alors, chaîne grand public ou filiale télévisuelle du Vatican? On vous laisse faire vos propres conclusions.

1

Résultat: 1/10

On aurait aimé lui laisser une chance, mais Vincent Bolloré ne se donne pas tellement les moyens de faire remonter sa médiocre note. Heureusement, le jeune collectif Stop Bolloré, créé en février 2022 par des associations, syndicats et journalistes, vient à notre rescousse! Il entend dénoncer la ligne incontestablement réactionnaire du magnat de l’actu, qui croule sous l’argent mais ne s’encombre pas d’une quelconque intégrité politique.

Barème du QQ

1 hostile
2 méprisant
3 indifférent
4 opportuniste
5 amical
6 défenseur
7 allié
8 engagé
9 très engagé
10 militant
_________________
14 avril 2022   Thèmes: Étiquettes : , ,

À lire également