Genève

Bingo Divas

jeu 20 juin, 19:00
Lausanne

La Messe 3.0

sam 22 juin, 22:00
Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30
Lausanne

Talent Show Chaud Cho

dim 30 juin, 16:00

Tout sauf discret

Mais où est donc passé l'anonymat de la consultation VIH de la nouvelle PMU (Policlinique Médicale Universitaire) à Lausanne? Il a certainement dû rester dans un carton pendant le déménagement.

La salle d’attente, ouverte dans le couloir reliant les deux entrées principales – dans le passage, quoi – et signalée presque fièrement par un poster et des rubans rouges sur le mur, contraste terriblement avec celle de l’ancien bâtiment, où il fallait emprunter un dédale de couloirs et d’escaliers, suivre des obstacles et contourner des flèches pour arriver enfin dans un recoin de purgatoire. Le nouveau lieu contraste aussi avec les 1000 précautions – entièrement justifiées cela dit – pour que le test de dépistage soit anonyme. Certes, les chances de se perdre ou de se prendre un morceau de plafond sur la tête sont dorénavant moindres, mais il y a quand même ce risque de croiser son assureur complémentaire ou/et son patron, des fois qu’ils se rendraient juste à côté, au centre de vaccination et de médecine des voyages, avant d’aller à Majorque ou à Phuket… Mais à quoi ont pensé les hospices en plaçant en évidence un espace censé assurer un minimum de discrétion?