Tendances

Conseil d’hygiène: serrer la main d’un gay, puis se laver les mains

WikiCommons

Une étude a démontré que certains hétérosexuels, même s’ils se disent gay-friendly, ressentent le besoin de se laver les mains après toucher un gay.

Jeux de mains, jeux de vilains. En tout cas dans la tête de certaines personnes hétérosexuelles. C’est en tout cas ce que démontre une étude réalisée au Royaume-Uni, au Portugal et en Pologne sur 200 cobayes.

Majoritairement, les personnes interrogées ressentaient le besoin de se laver rien qu’en imaginant avoir un contact avec un homme homosexuel. Et ce ne sont pas forcément les homophobes ou conservateurs qui avaient cet irrésistible envie de se passer du gel désinfectant par hectolitres. Oui, ceux qui se disent gay-friendly et pas homophobes le subissent aussi inconsciemment.

Stéréotypes incurables

Oui. Encore eux, les clichés. L’ouverture des esprits ne se fait pas si facilement. Les chercheurs ont analysé ce phénomène du point de vue des stéréotypes, qui ont la peau dure. Les gays sont encore parfois perçu comme potentiellement contaminés par une quelconque maladie ou infection.

Tout se joue évidemment dans le subconscient des cobayes. Rien n’est jamais verbalisé. Mais il n’y a pas de quoi s’en laver les mains pour autant.

(via GayStarNews)

_________________
11 juin 2014   Thèmes: Étiquettes : , ,

À lire également