Fribourg

Queer Studies Week

lun 13 mai - ven 17 mai
Lausanne
#places à gagner

Sainte-Aube

mar 7 mai, 18:30
Lausanne
#places à gagner

The Armed

mer 5 juin, 19:30
Lausanne

Guinguette Queer

dim 5 mai, 15:00

Gays russes remontés contre Swiss

Suite à son arrestation dans un aéroport de Moscou, où il s'apprêtait à s'embarquer pour Genève, Nikolai Alekseev appelle à un boycott de la compagnie helvétique.

L’affaire de l’arrestation du militant LGBT Nikolai Alekseev à l’aéroport Domodedovo de Moscou, le 15 septembre dernier, n’est pas close. En plus de la plainte que le jeune activiste envisage de déposer en Suisse contre la compagnie Swiss Air Lines, le jeune activiste entend lancer un boycott du transporteur.

Le jour de l’arrestation, Swiss avait expliqué aux médias russes qu’Alekseev avait été interpellé pour refus de se soumettre aux contrôles de sécurité. En fait, il aurait été accosté en zone internationale par des agents non identifiés de la sécurité intérieure – en toute illégalité. Alekseev estime qu’en négligeant de vérifier ce qu’il était advenu de lui, la compagnie aurait négligé ses responsabilités, se rendant complice de son «enlèvement». Il avait été détenu pendant plus de 48 heures, où il avait fait l’objet de pressions et d’insultes. Il aurait même été drogué.

Par ailleurs, quinze jours après ces mésaventures, le militant LGBT n’aurait toujours par récupéré ses bagages.

Manifestation autorisée
L’appel au boycott sera lancé demain vendredi 1er octobre, au cours d’une manifestation prévue devant les bureaux du transporteur helvétique dans la capitale russe. Ce rassemblement a été autorisé officiellement par la Préfecture de Moscou. Il s’agit d’une première, depuis plus de cinq ans. Cependant, difficile de voir dans cet accord un signe d’apaisement, au lendemain du limogeage du maire de Moscou Iouri Lujkov: la manif vise une société étrangère et non, pour une fois, les autorités locales et fédérales.