Suisse

Lausanne en passe de se doter d’une politique LGBTIQ+

Lausanne LGBT

La Ville a mené l’an dernier une ambitieuse consultation sur les besoins de sa population lesbienne, gay, bi, trans* et intersexe. Un plan d’action concret doit voir le jour ce printemps.

Il y a un an, la Ville de Lausanne lançait une consultation inédite auprès de sa population, des partis politiques locaux, des associations, ainsi que de ses propres services. Objectif: tracer les contours d’une politique LGBTIQ+. La municipalité a ainsi récolté quelque 900 réponses, indique-t-elle un communiqué diffusé jeudi. Ces contributions abordent notamment la sécurité et l’accessibilité des espaces publics. Un monitorage des discriminations et incidents visant des personnes LGBTIQ+ devrait être mise sur pied, en coordination avec la police et les correspondant·e·s de nuit.

Les préconisations concernent aussi la Ville en tant qu’employeuse et prestataire de service. Dans ce domaine, il s’agit notamment de sensibiliser le personnel aux réalités des familles arc-en-ciel (dans le secteur de la petite enfance, par exemple) ou des personnes trans*. La Municipalité s’engage d’ores et déjà à désigner une personne de référence pour les questions LGBTIQ+ au sein de son administration.

Future «Rainbow City»

La démarche aboutira ce printemps à un plan d’action municipal sous la forme d’un préavis au Conseil communal. Avec ces engagements, Lausanne entend rejoindre la coalition Rainbow Cities Network. Berne, Genève et Zurich en font déjà partie, parmi une trentaine d’autres métropoles à travers le monde.

Le communiqué de la Ville de Lausanne
Thèmes: Lausanne  Vaud 

À lire également