Un pacs à Neuchâtel

Après Genève et Zurich, Neuchâtel devient le troisième canton suisse à se doter d’un partenariat enregistré.

Par 65 voix contre 38, le parlement a adopté le 27 janvier un projet de loi dont la particularité, comme à Genève, est de ne pas êtrre réservé aux couples homos exclusivement. Il exclut toutefois les couples apparentés par des liens familiaux. La loi introduit des droits similaires à ceux dont bénéficient les couples mariés en matière de fiscalité et de succession notamment. Rappelons qu’à Fribourg, en Valais et dans le canton de Vaud, différents projets de partenariats sont également à l’étude.

À lire également