Suisse

Des Rhino dans les rues

Mobilisation à Genève contre l’évacuation du squat emblématique de Rhino: manifestation prévue le samedi 5 novembre.

Rhino, l’un des derniers squats genevois pourrait disparaître prochainement. L’évacuation des deux bâtiments, situés dans le quartier huppé des Tranchées, a été ordonnée pour le 22 novembre. Ceux-ci sont occupés depuis 16 ans par un collectif qui compte aujourd’hui 65 personnes et abrite notamment deux lieux conviviaux et culturels très populaires, la Cave 12 et le Bistr’OK. Comme le rappelle le quotidien Le Courrier, l’évacuation de Rhino signerait «la fin d’une époque, celle des années 90 où Genève était, avec Copenhague, «la ville la plus squattée d’Europe.» Une belle époque de créativité sociale et culturelle sacrifiée à la politique de non-tolérance des occupations imposée par le procureur général Daniel Zapelli et les milieux immobiliers. Quant au collectif Rhino, il continue de défendre l’utilité sociale de son projet de bail associatif. Dans ce sens, près de 12’0000 Genevois ont signé une pétition demandant purement et simplement l’expropriation contre indemnisation de la société actuellement propriétaire, après que cette dernière ait refusé un rachat des immeubles par la ville.

De nombreuses composantes de la société civile genevoise ont appelé à soutenir activement le squat à la corne rouge, notamment en participant à une manifestation le samedi 5 novembre. C’est le cas de l’Association 360, historiquement issue du mouvement squat, qui se joint aux appels en faveur des habitants de Rhino.

Thèmes: Alternatif  Genève 

À lire également