Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30
Lausanne

Talent Show Chaud Cho

dim 30 juin, 16:00
Lausanne

La Messe 3.0

sam 22 juin, 22:00
Lausanne

Extra Viewing Party

sam 22 juin, 18:00

Pink Cross va saisir la justice contre l’évêque

L'organisation gay estime que Mgr Vitus Huonder a franchi une «ligne rouge» en évoquant la mise à mort des homosexuels au cours d'une conférence.

L’organisation suisse des gays Pink Cross va dénoncer pénalement l’évêque de Coire, annonce la presse dominicale. La démarche sera effectuée demain lundi, devant le Ministère public du Canton des Grisons. Elle invite la justice à poursuivre l’homme d’Eglise pour provocation publique au crime ou à la violence, passible de 3 ans de prison.

En appelant à «rétablir la peine de mort pour les homosexuels», Vitus Huonder accepte la possibilité que son propos soit pris au pied de la lettre par des milieux fondamentalistes, estime Bastian Baumann, secrétaire général de Pink Cross. Le chef du Diocèse de Coire, qui compte près de 700’000 fidèles, avait donné une conférence sur le couple et la famille dans le cadre d’un congrès de catholiques ultraconservateurs, le 31 juillet à Fulda (All). Il s’y était notamment livré à une exégèse de deux versets du Lévitique décrivant l’homosexualité comme une «abomination» méritant la mort. Selon lui, ces passages «suffisent à donner à la question de l’homosexualité sa vraie tournure du point de vue de la foi».

Réactions nombreuses
Par ailleurs, la «SonntagsZeitung» rappelle que les déclarations de Vitus Huonder seront au menu de la prochaine réunion de la Conférence suisse des évêques. Son porte-parole, Walter Müller, a admis qu’ils avaient reçu «relativement beaucoup» de réactions après les propos de leur collègue grison. Sans attendre cette réunion, l’actuel président de la Conférence, l’évêque de Saint-Gall, Markus Büchel, a rédigé une lettre ouverte aux prêtres de ses paroisses. Il s’y distancie clairement des propos de Vitus Huonder, sans faire directement référence à ce dernier. Pour lui, l’Eglise devrait replacer les citations bibliques concernant l’homosexualité dans leur époque et «trouver un nouveau langage humain et approprié» sur ce thème.

» Signez la pétition demandant une prise de position des évêques suisses contre les propos de Mgr Huonder.

5 thoughts on “Pink Cross va saisir la justice contre l’évêque

  1. Bonne initiative, mais très peu de chance d’aboutir !…
    Tant que la norme sur la discrimination ne sera pas revue, on pourra toujours exprimer son mépris sur les homos.
    Bravo la Suisse !.

  2. L’attitude de Markus Buchel de replacer les citations bibliques dans leur époque est intéressante. Je vais aller plus loin que lui encore en replaçant dieu dans notre époque. A nous de chercher parmi les humains d’aujourd’hui ceux qui nous éclairent le plus. Pour ma part, je n’ai pas oublié que j’ai été le contemporain d’un homme qui se disait chaque matin « je suis le maitre de mon destin, je suis le capitaine de mon âme ». Nelson Mandela.

  3. Je pense que cette procédure est tout de même intéressante : certes l’actuelle norme sur la discrimination ne permet à peu près à aucune plainte d’aboutir, il s’agira de voir ce qu’il en est quand il s’agit d’incitation au crime.

  4. Le problème avec Mgr Huonder c’est avant tout la manière dont il a cité ces textes, non seulement hors de tout contexte, mais plus encore en les établissant comme absolu pour aujourd’hui. Je cite la phrase dont il s’est contenté pour commenter ces textes : “Ces deux versets suffiraient pour donner la tournure exacte du point de vue de la foi sur la question de l’homosexualité”.
    N’en déplaise à ceux qui veulent lui trouver des excuses, il s’agit d’une grave incitation au meurtre.

Comments are closed.