Lausanne
#places à gagner

The Armed

mer 5 juin, 19:30
Lausanne

Drag Race France Extra Viewing Party

ven 7 juin, 18:00
La Chaux-de-Fonds

Bang! Bang!

mer 15 mai - sam 25 mai
Genève

Barbi Recanati

dim 26 mai, 20:00

Jouons à ba-bâle

Au carrefour de trois pays, la cité rhénane dévoile aux honnêtes gens de passage son goût pour l’architecture, la pharmaceutique, l’horlogerie et l’art contemprain. Mais au-delà de la façade bourgeoise rehaussée de lettres gothiques, Bâle recèle un monde exquis à découvrir.

Bar

Il y a deux bars véritablement gay à Bâle et pour dire les choses simplement, ces établissements ne cassent pas trois pattes à un canard. Géographiquement proches l’un de l’autre. A dire vrai dans la même rue le Dupf et le Elle&Lui sont fidèles à ce qu’ils ont dû être à leur ouverture dans les années 80. Mais il est bon de s’y arrêter pour boire une bière juste pour échanger trois mots avec la sympathique serveuse du Dupf ou le souriant serveur du Elle&Lui avant de se rendre ailleurs.

> Dupf Bar
Rebgasse 43 T. 061 692 00 11

> Elle&Lui
Rebgasse 39 T. 061 692 54 79

Les mardis soirs gay se passent à la caserne et plus précisément au Zisch-Bar (de 19h à 01h). Ambiance décontractée et jolis garçons à la pelle.

> Kabar Kaserne (Zisch-Bar)
Klybeckstr. 1b T. 061 681 47 15

Terrasse

Si la Teaterplatz s’avère le lieu idéal pour déguster une glace au bord des fontaines animées par des mobiles de Tinguely et une marmaille farouche avant de se rendre à une représentation à l’opéra ou au théâtre, à deux pas de là il existe une petite terrasse calme rattachée à la Elisabethen Kirsche qui par extraordinaire dispose d’un café en son enceinte. Le lieu loin de ressembler à une crypte dispose de trois chaises à l’intérieur et de guère plus à l’extérieur. Excellentes soupes à 8.- fr. ou plats italiens à 13 fr. 50. Idéal pour le déjeuner.

> Café-Bar Elisabethen
Elisabethenstr. 14 T. 061 271 12 25
Du mardi au samedi

Resto

Le Hirscheneck offre un saisissant contraste entre son allure proprement bourgeoise et sa jeune clientèle alternative tout de noire vêtue. La cuisine généreuse propose une carte faisant une large place à la cuisine végétarienne. Service sans chichis et douloureuse indolore. Des soirées gay sont en outre au programme certains dimanches dès 21h («Untragbar! Die Homobar», consulter le site). Le deuxième vendredi du mois, bal réservé à la gente féminine dès 22h.

> Restaurant Hirscheneck
Lindenberg 23
T. 061 692 35 88
www.hirscheneck.ch

Sauna

Trois saunas se disputent le marché gay. Il faut commencer par aller faire un petit tour au Sauna Sunnyday qui dispose de toute la panoplie requise pour les jeux vaporeux. Le Kalandro dont l’infrastructure est plus légère propose en revanche un certain nombre d’events. Et enfin le bon vieux sauna à papa, mais qui décidement nous plaît toujours autant: le Bad boys, qui malheureusement n’est ouvert que de 14h à 22h…

> Sauna Sunnyday
Grenzacherstr. 62, T. 061 683 44 00, www.sunnyday.ch

> Club Sauna Kalandro
Brunngässlein 8, T. 061 271 76 88, www.kalandro.ch

> Sauna-Club Bad Boys
St. Alban Vorstadt 76, T. 061 272 23 54

Hôtel

Le Lohnhof est un lieu riche d’histoire. Une première église, dont il ne reste aujourd’hui que la crypte, est édifiée à l’époque romane vers 1060/1070. Au XIVe siècle un couvent sera édifié sur ce site, enfin en 1821 le bâtiment sera repris par la police municipale qui en fera une maison d’arrêt jusqu’en 1995. Aujourd’hui, le bâtiment abrite un hôtel dont l’épure est la ligne directrice de décoration et qui en mémoire de son passé pénitentiaire fut affublé du doux nom d’«Au violon». L’hôtel dont l’espace intérieur a été harmonieusement redimensionné par les architectes bâlois Buol et Zünd dispose de chambres calmes, confortables et lumineuses. On choisira une ancienne cellule donnant sur la cour ou un ancien bureau de gardes-chiourme avec vue sur la vieille ville. Les prix s’échelonnent de 100.- à 190.- fr.

> Au Violon
Lohnhof 4 www.au-violon.com

Si d’aventure vous cherchiez à faire des rencontres crapuleuses, la ville abrite un hôtel vaguement destiné aux personnes des milieux concernés. Si vous voyez ce que je veux dire. Petit établissement de classe moyenne (de 95.- à 155.- fr.). Le White horse, une écurie pour jouer à l’étalon.

> Hôtel White Horse
Webergasse 23 T. 061 691 57 57

Culture

Lors d’un séjour à Bâle, il ne faut absolument pas manquer la visite d’une des plus belles collection d’art au monde exposée dans un édifice lumineux et aérien de l’architecte Renzo Piano: la Fondation Beyeler. Des expositions temporaires et permanentes de haut vol. Jusqu’au 2 juillet, le Kunstmuseum accueille une extraordinaire rétrospective des années baloises du peintre Hans Holbein (le jeune) qui s’installa à Bâle en 1515. Enfin la cité rhénane, célèbre pour son architecture, propose une visite de la ville axée sur les bâtiments les plus étonnants du Rathaus couleur terre de Sienne aux édifices des compères Herzog&deMeuron. Se renseigner auprès de l’office de tourisme qui se niche dans la gare.

> www.beyeler.com
> www.kunstmuseumbasel.ch
> www.baseltourismus.ch