Suisse

Un baiser de footballeurs pour apaiser les tribunes

Les Letzi Junxx, un groupe de supporters gay et lesbiennes zurichois, a manifesté dans les gradins contre les chants homophobes entonnés par les ultras de leur club.

Samedi soir, les fans du FC Zurich et des Young Boys de Berne ont eu la surprise de voir se dérouler dans les tribunes l’image d’un célèbre et viril baiser: celui de deux joueurs de Manchester United, Paul Scholes et Gary Neville. Pas vraiment habituel dans le championnat suisse de première division. «Football et gays: dans de nombreuses têtes ça ne va pas ensemble», a expliqué à «20 Minuten» Peter Wolfensberger, président des Letzi Junxx. Le calicot a été déployé par ce groupe de supporters gay et lesbiens du club zurichois, qui l’a emprunté à ses homologues allemands. En effet, depuis juin, la bannière a fait le tour des stades de la Bundesliga. But de l’opération: faire taire les chants homophobes qui, d’après Wolfensberger, sont entonnés de plus en plus souvent pendant les rencontres.

«Vivre et laisser vivre»
Du côté du club du Letzigrund, l’initiative a été accueillie poliment: «Notre devise a toujours été: vivre et laisser vivre.» Quant aux ultras du FCZ, qui depuis quelques saisons défraient régulièrement la chronique avec des débordements violents, l’histoire ne dit pas s’ils ont été sensibles au slogan «Pour un football sans homophobie».

_________________
20 sept. 2011   Thèmes: Étiquettes :

À lire également