Santé

PrEP: enfin des génériques en Suisse

Délivré sur ordonnance, le traitement n'est pas remboursé par la LAMal. Photo FT

Longtemps après la France ou l’Allemagne, le traitement contre le VIH est désormais officiellement disponible à un prix abordable dans les pharmacies suisses.

Ça y est: le brevet du Truvada, utilisé pour la prophylaxie pré-exposition (PrEP) au VIH, est tombé, ouvrant la porte à l’utilisation plus large de génériques en Suisse. Celui de Mepha par exemple, est désormais disponible à 65 fr. pour trente comprimés, contre dix fois plus pour le Truvada.

De quoi faciliter la vie des personnes sous PrEP. Jusqu’à présent, si elles voulaient bénéficier du médicament (non remboursé par la LAMal) à un prix abordable, elles devaient s’approvisionner à l’étranger, à raison de 30 jours de traitement par commande. De rares pharmacies suisses étaient toutefois en mesure de proposer des génériques un peu plus coûteux en contournant le brevet.

PrEP plus inclusive
L’Aide suisse contre le sida «espère que cela contribuera à un déploiement plus large de la PrEP en particulier en dehors des grands centres urbains.» L’organisme collabore par ailleurs avec SwissPrEPared pour l’extension de l’étude et programme qui vise à améliorer la prise en charge médicale des utilisateur·trice·s, sur Fribourg et Neuchâtel notamment. Il a également mis à jour son flyer d’information sur la PrEP, en particulier afin de le rendre plus inclusif.

Thèmes: Suisse  VIH/Sida 

À lire également